Retour

Compressions en podiatrie : le NPD et le Collège des podiatres dénoncent

Le président du Collège des podiatres de la Saskatchewan, le Dr Ata Stationwala, et le NPD provincial dénoncent les compressions en podiatrie suite au dernier budget du gouvernement de Brad Wall.

Selon le NPD, ces compressions, plutôt que de faire économiser de l'argent, vont coûter plus cher à la province et vont faire mettre en péril la santé des Saskatchewanais puisque les gens n'obtiendront plus les services à temps.

En éliminant le financement, plusieurs patients, dont ceux souffrant du diabète qui nécessite ce genre de soins, ne pourront plus se permettre ce service, renchérit le président du Collège des podiatres, le docteur Ata Stationvala.

Le NPD conclut en affirmant que les compressions dans les services causent une pression supplémentaire sur le système de santé et fait augmenter les temps d'attente.

Le gouvernement se défend

Afin de justifier sa décision, le gouvernement Wall a affirmé par voie de communiqué que la majorité des provinces et territoires n'offrent aucune couverture médicale pour les services de podiatrie.

La province croit également que la podiatrie n'est pas un service fondamental du système de santé et peut être offerte par le secteur privé.

Elle précise d'ailleurs que ceux qui se qualifient aux programmes supplémentaires de santé et de santé familiale pour les plus démunis continueront d'avoir accès gratuitement aux services de podiatrie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine