Retour

Conflit chez les pompiers : une conseillère de Dryden s’en mêle 

Le torchon brûle toujours entre la ville de Dryden et ses pompiers volontaires, si bien que la conseillère municipale Mary Trist veut mettre un terme au conflit. Elle va déposer ce soir au conseil une motion réclamant la reprise des pourparlers.

La motion de Mme Trist comprend aussi la tenue d’une assemblée publique d’information afin d’entendre la position des parties.

Une trentaine de pompiers volontaires ont débrayé à la fin de février, citant des tensions avec le chef du service des incendies de la ville de Dryden, Ryan Murrell.

Ils demandent à la Ville de retirer temporairement le chef Murrell.

Dans un communiqué envoyé au début de mars, la ville de Dryden a indiqué « qu’elle appuyait son chef Ryan Murrell ».

Alcool au cœur du litige

L’association des pompiers volontaires a indiqué que le litige découle d’une fouille pour trouver vérifier la présence d’alcool dans la caserne numéro 1 à la fin de 2017.

Les pompiers volontaires qui ont débrayé travaillent tous à cette caserne.

Aucune boisson alcoolique n’a été retrouvée, mais les pompiers sont indignés, parce que la salle fouillée devait en être une seulement utilisée par les pompiers.

La Ville avait donné un ultimatum aux pompiers volontaires pour signer un formulaire de retour au travail il y a deux semaines, sinon ils perdraient leur emploi.

La majorité des pompiers volontaires qui ont refusé de signer disent avoir été mis en lock-out par la Ville.

La rencontre de lundi soir est prévue pour 19 h.

Plus d'articles