Retour

Conflit sur le coût des services sociaux du district de Cochrane : une médiation proposée

La ministre des Services sociaux et communautaires de l'Ontario, Helena Jaczek, suggère un médiateur pour tenter de régler la querelle autour de la contribution financière des municipalités de la région du Nord-Est.

Un texte de Francis Bouchard

Une nouvelle formule de répartition des coûts adoptée par une majorité de municipalités de cette région réduirait considérablement, l'an prochain, la contribution de la Ville de Timmins et de certaines autres petites communautés.

Toutefois, la part des villes de Kapuskasing, Hearst et Cochrane augmenterait de montants variant entre 300 000 $ et 1,2 million de dollars.

Les représentants des trois municipalités se disent prêts à entamer un processus de médiation, mais soulignent qu’une telle proposition avait été rejetée par la Ville de Timmins et d’autres municipalités l’an dernier.

En cas d’échec de cette médiation, les trois municipalités demandent à la ministre Jaczek d’imposer un moratoire sur l'entrée en vigueur de la nouvelle formule de répartition des coûts, jusqu'à ce que le gouvernement complète sa revue de la Loi sur les conseils d'administration des services sociaux.

Le député provincial de Timmins-Baie James, Gilles Bisson, affirme que la ministre Jaczek pourrait être appelée à trancher.

Les villes de Kapuskasing, Hearst et Cochrane ont déjà indiqué qu’elles n’avaient pas l’intention de débourser les augmentations prescrites par la nouvelle formule, disant ne pas en avoir les moyens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine