Retour

Conseil national : le PQ se tourne vers les communautés culturelles

Le Parti québécois (PQ) est entré dans une nouvelle ère dimanche, l'ère « post-convergence » : il fait le deuil de sa tentative d'alliance avec Québec solidaire et se tourne maintenant vers les communautés culturelles.

Le chef péquiste Jean-François Lisée vise ainsi une « juste représentation » des personnes issues de la diversité parmi les délégués à son congrès de septembre, mais aussi au sein de son équipe de candidats aux élections de 2018.

Par « juste représentation », il entend une proportion de 16 %, soit la part de minorités visibles dans la population québécoise.

Dans un point de presse aujourd’hui au Conseil national du PQ à Drummondville, il a dit qu'il ne veut pas parler de quota, mais assure qu'au congrès de septembre il y aura au moins 16 % de délégués issus de la diversité.

En ce qui concerne les candidats au scrutin de 2018, il a affirmé que le parti aimerait également atteindre la cible de 16 % et qu'il y travaille.

Dans son discours aux militants, le président du PQ, Raymond Archambault, a pour sa part affirmé que la formation entrait dans une nouvelle conjoncture politique, une ère « post-convergence », après l'échec de la tentative de convergence des mouvements souverainistes, bloquée à la toute fin par Québec solidaire.

Plus d'articles

Commentaires