Retour

Consultations prébudgétaires : des forums pour les militants libéraux

Au N.-B., le gouvernement Gallant tient des rencontres particulières pour membres du parti seulement, en même temps qu'il tient des séances de consultations prébudgétaires publiques sur les choix qui se présentent pour équilibrer le budget.

Une invitation sur le site web du Parti libéral du N.-B. convie les membres libéraux « exclusivement » à un forum sur la Révision stratégique des programmes. Ces forums - cinq en tout - doivent donner aux militants libéraux « l'occasion de donner des commentaires constructifs quant aux choix et leur portée ».

Le ministre responsable de la Révision des programmes, Victor Boudreau, dément que ces consultations particulières donneront une plus grande influence aux militants libéraux sur les choix qui seront faits.

Les sessions publiques « sont celles qui sont documentées », dit-il. Les propositions des libéraux, poursuit-il, « ne seront pas nécessairement cataloguées comme celles du public ». Les séances particulières ont « surtout pour but de les tenir au courant ».

Le gouvernement doit choisir entre diverses initiatives qui lui feront épargner ou qui lui permettront d'augmenter ses revenus de quelque 600 millions de dollars.

Le Parti libéral tient ces forums depuis deux ans pour rapprocher les militants de la base des élus. Des militants s'étaient plaints, après la défaite électorale de 2010, de ne pas avoir été consultés au sujet d'initiatives impopulaires, comme la décision de vendre Énergie NB.

Ils avaient déjà lieu lorsque le Parti libéral était dans l'opposition, précise le ministre Boudreau. « Il s'est engagé [Brian Gallant], comme chef de parti, à rencontrer les membres de façon régulière pour parler des sujets du jour. »

Un moment mal choisi

Le politologue Roger Ouellette reconnaît l'importance, pour le premier ministre Gallant, de communiquer avec la base de son parti pour se tenir au courant de ses préoccupations.

Mais il estime que le Parti libéral fait preuve de maladresse en tenant les consultations privées en même temps que les consultations publiques. Le public en retirera l'impression que les militants libéraux ont droit à un traitement de faveur, selon lui.

Une culture de favoritisme, selon l'opposition

Mais Brian MacDonald, un député de l'opposition officielle, croit que le libellé de l'invitation indique que les militants libéraux auront plus d'influence que le prétend le ministre Boudreau.

« Le budget [à venir] sera le plus important du mandat actuel du gouvernement Gallant et je pense que [ces forums] font partie de la culture libérale de favoritisme », dit-il.

En définitive, il ne croit pas que les séances de consultations, qu'elles soient publiques ou privées, changeront grand-chose au contenu du budget du 2 février. Le gouvernement libéral, d'après lui, a déjà décidé d'augmenter la TVH. Il veut simplement se donner une légitimité en tenant des consultations.

D'après des informations de Jacques Poitras, CBC, et de l'émission l'Heure juste d'Ici Radio-Canada

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine