Retour

Consultations sur les langues officielles : l'ACF espère que les budgets suivront

La présidente de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Françoise Sigur-Cloutier, espère que le ministère du Patrimoine canadien saura faire suite aux réflexions issues des consultations publiques sur les langues officielles.

Mme Sigur-Cloutier se trouvait à Ottawa à l’occasion de la rencontre de clôture des consultations qui devaient se terminer en octobre.

Selon elle, les préoccupations des francophones de la Saskatchewan s’inscrivent tout à fait dans ce qui a été présenté. « Ils ont été extrêmement à l’écoute de ce qu’on avait à dire, de façon très ouverte », a-t-elle déclaré lors d’une entrevue avec Doris Labrie, à l’émission Pour faire un monde. « Maintenant, est-ce qu’ils vont avoir les budgets? »

C’est des gens de bon sens, qui nous écoutent, qui nous comprennent, mais seront-ils capables de livrer la marchandise?

Françoise Sigur-Cloutier, présidente de l’ACF

Mme Sigur-Cloutier affirme que la rencontre était très intense étant donné le nombre de personnes sur place. Elle souligne qu’il était intéressant d’entendre parler de l’expérience des anglophones en milieu minoritaire du Québec. « Ces gens-là vivent aussi certaines frustrations au niveau des services […] Dans des communautés rurales du Québec, c’est extrêmement complexe », a-t-elle souligné.

Elle note toutefois que leurs préoccupations ne peuvent pas être complètement associées à celles des francophones de l’Ouest. « Il y’a quand même une asymétrie qui doit être gardée en tout temps », a-t-elle dit.

Avec les informations de l’émission Pour faire un monde

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine