Retour

De nouveaux pouvoirs pour le Bureau du protecteur des enfants du Manitoba

La semaine prochaine, le Bureau du protecteur des enfants aura de nouveaux pouvoirs pour enquêter sur le traitement des enfants par la province du Manitoba. L'enquête sur la mort de Phoenix Sinclair avait recommandé ces changements en 2013.

Daphne Penrose, la protectrice des enfants, avait pour rôle d’appuyer les jeunes et les enfants pris en charge par les Services à l’enfant et à la famille du Manitoba. Elle pourra dès le 15 mars aussi examiner les services offerts aux jeunes en éducation, en santé et en justice, a annoncé mardi le gouvernement progressiste-conservateur.

Elle aura, en outre, le pouvoir de dévoiler publiquement les résultats de ses enquêtes sur la mort d’enfants pris en charge par la province.

Ces changements avaient été recommandés par l’enquête sur la mort de Phoenix Sinclair, la fille de cinq ans battue à mort par sa mère et son conjoint après la clôture de son dossier par des travailleurs sociaux.

Le Bureau du protecteur des enfants termine actuellement une enquête sur la mort de Tina Fontaine. Le corps de l’adolescente autochtone avait été retrouvé dans une rivière à Winnipeg, après qu’elle s’était enfuie de l’hôtel où des travailleurs sociaux l'avaient placée.

« Ce changement assurera une meilleure responsabilité publique pour une diversité de services publics clés, qui protègent les enfants et les jeunes les plus vulnérables, et vise à rendre ces services plus efficaces et réactifs », a déclaré le ministre des Familles du Manitoba, Scott Fielding.

Avec des informations de la Presse canadienne

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine