Retour

De nouvelles excuses en deux semaines pour Fildebrandt

Le député du Parti conservateur uni (PCU), jusqu'à récemment porte-parole de l'opposition en matière de finances en Alberta, a pris « l'entière responsabilité » et présenté ses excuses pour des « erreurs administratives » qui ont mené à un double remboursement de frais de repas.

Un texte de Nicolas Pelletier

Alors qu’il est en vacances à l’extérieur de la province, Derek Fildebrandt a réagi aux accusations de facturation abusive lancées lundi par un parti d’opposition.

« Il y a eu des erreurs administratives dans le traitement de factures de repas pour des rencontres avec du personnel, des électeurs et d’autres parties prenantes, écrit-il dans un communiqué, totalisant potentiellement 192,60 $ sur une période de deux ans et demi. »

Le député de Strathmore-Brooks s’engage à rembourser les sommes reçues en trop et à agir pour faire en sorte que « des erreurs semblables ne se reproduisent plus ».

Tendance

Le chef intérimaire du Parti conservateur uni (PCU), Nathan Cooper, a déclaré que « [c]es demandes de remboursement sont inquiétantes et semblent révéler un comportement plus large qui est inacceptable pour un membre de [notre] caucus ».

La semaine dernière, Derek Fildebrandt était dans le pétrin pour avoir sous-loué son appartement d'Edmonton sur Airbnb tout en percevant le remboursement de logement accordé par l'Assemblée législative.

C’est la lumière de ces révélations qu’il avait dû quitter son poste de porte-parole de l'opposition en matière de finances.

La commentatrice et sondeuse politique Janet Brown croit que cette séquence d’événements pourrait être dommageable pour la carrière de l’ancien directeur de la branche albertaine de la Fédération canadienne des contribuables.

« Il devra faire preuve d'humilité pour convaincre les électeurs qu'il admet ses erreurs », estime-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine