Retour

Début de la course à la mairie dans le Haut-Madawaska

La course à la mairie de la nouvelle communauté rurale du Haut-Madawaska, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, est commencée. Trois personnes ont officiellement annoncé leur candidature pour l'élection qui aura lieu le 15 mai prochain.

Un texte de Kassandra Nadeau-Lamarche

L'annonce de la victoire du oui au plébiscite en novembre dernier était un moment de réjouissance pour ceux qui croyaient au projet de communauté rurale du Haut-Madawaska. Quelques mois plus tard, c'est le moment de faire campagne. Les trois personnes ayant déjà annoncé leur candidature à la mairie croient toutes avoir l’expérience nécessaire pour relever le défi.

Le premier candidat à annoncer sa candidature, Réginald Nadeau, l'a fait dès le soir de la victoire. Il était coprésident du comité de regroupement du Haut-Madawaska. « Mon expérience du passé, mon implication sociale, mon leadership, font en sorte que j'ai tous les éléments disponibles pour réaliser ça », explique M. Nadeau.

Un autre candidat qui a fortement milité pour la fusion était Louis LaBrie, le président du district de services locaux (DSL) de Saint-François. « La connaissance que j'ai du territoire de A à Z est un gros atout pour les gens du Haut-Madawaska. Ça fait longtemps que je fréquente des gens de ce coin-là, dit M. LaBrie. J'ai toujours été impliqué dans la politique, même si je n'étais pas un élu. »

Le troisième candidat est l'ancien ministre progressiste-conservateur provincial sous Richard Hatfield et ancien candidat fédéral aux élections de 2007, Jean-Pierre Ouellet. « Je connais très bien la région puis si je regarde l'évaluation fiscale de la communauté, que ça va donner, j'y ai contribué grandement au temps où j'étais en politique, » explique-t-il.

D'autres candidats pourraient se greffer à cette liste d'ici la fin de la période de mise en candidature le 21 avril prochain.

Une nouvelle communauté plus florissante

La communauté rurale du Haut-Madawaska comprendra les villages de Saint-Hilaire, Baker-Brook, Clair et Saint-François de Madawaska ainsi que les DSL de Saint-François, Clair, Baker-Brook, Saint-Hilaire, Lac-Baker et Madawaska pour une population d'environ 4000 personnes. Les trois candidats misent sur la prospérité de la nouvelle communauté. Si élus, ils souhaitent tous convaincre des familles et de nouvelles entreprises de s’installer dans la communauté.

En plus du poste de maire, huit conseillers seront élus le 15 mai, soit deux par quartier.

Pour l'instant, six personnes ont officialisé leur candidature à ces postes.

Plus d'articles

Commentaires