Retour

Décès de l’ex-ministre libéral André Bourbeau

L'ancien ministre libéral québécois André Bourbeau est décédé dimanche matin à l'âge de 81 ans.

Son fils, Éric Bourbeau, en a fait l’annonce sur sa page Facebook plus tôt aujourd'hui.

« Ce matin, mon père nous a quitté dans son sommeil, en paix, et entouré de ses proches », a-t-il expliqué.

Dans son message, il mentionne que son père a connu une vie très active depuis son diagnostic de cancer, il y a 20 ans.

Né à Verdun le 1er juin 1936, André Bourbeau a commencé sa carrière politique comme conseiller municipal de Saint-Lambert, de 1970 à 1978. Il a ensuite été maire de cette municipalité jusqu'en 1981.

Élu comme député du Parti libéral du Québec pour une première fois en 1981 dans la circonscription de Laporte, sur la Rive-Sud de Montréal, M. Bourbeau y sera réélu quatre fois en 1985, 1989, 1994 et en 1998.

Pendant ses années à Québec, il aura été notamment ministre des Affaires municipales dans le cabinet du premier ministre Robert Bourassa, ministre de la Main-d’œuvre et de la Sécurité du revenu et ministre des Finances.

Il ne s'était pas représenté en 2003.

André Bourbeau est également connu pour son implication dans le domaine musical. Il a notamment été président du conseil d’administration de la fondation Jeunesses musicales du Canada, de la Fondation Wilfrid-Pelletier et président fondateur du Concours musical international de Montréal.

« Son dynamisme et sa passion auront contribué à aider un grand nombre de jeunes talents québécois à prendre leur envol sur la scène mondiale. Je sais que plusieurs lui en sont reconnaissants », a écrit son fils dans son message sur Facebook.

M. Bourbeau a aussi été président du conseil d’administration d’Hydro-Québec de 2003 à 2005.

Il avait aussi été fait membre de l'Ordre du Canada en janvier 2017.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité