Retour

Défaite pour les survivants du Pensinnat Sainte-Anne

Les survivants du Pensionnat Sainte-Anne à Fort Albany, sur la côte ouest de la baie James, perdent leur bataille pour obtenir des documents.

Ces documents, soutiennent les survivants, permettraient d'obtenir des compensations pour des abus subis au pensionnat.

Lundi, la Cour d'appel de l'Ontario a confirmé une décision de ne pas rendre publiques les transcriptions d'une poursuite civile intentée à Cochrane en 2003.

Edmund Metatawabin, ancien chef de la Première Nation de Fort Albany et surtout un des survivants qui a mené cette récente bataille devant les tribunaux, explique que certains survivants n'ont jamais été indemnisés pour les sévices subis en raison du manque de documentation.

M. Metatawabin dit qu'il est maintenant temps de passer à autre chose.

Il dit que lors d'une récente rencontre à Ottawa avec des survivants, Carolyn Bennett, la ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones, a ouvert une porte pour des négociations pour des questions juridiques non résolues.

Edmund Metatawabin dit que ses questions comprennent du financement pour la préservation de la culture et de la langue Cri.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine