Retour

Denis Simard élu président de l’Assemblée communautaire fransaskoise

Denis Simard a été élu président de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) avec 547 voix contre son opposant Roger Gauthier qui a remporté 495 voix.

Un texte d'Omayra Issa avec Anne-Hélène Mai

Denis Tassiako et François Afane ont également été élus députés communautaires de Saskatoon avec respectivement 240 voix et 168 voix.

Ces résultats ont été révélés par la directrice générale des élections de l'ACF, Francine Proulx-Kenzle, à la suite des dépouillements des votes par anticipation se déroulant sous la supervision des candidats ou de leurs représentants à Saskatoon et Regina.

Saisir la Commission d’enquête

Francine Proulx-Kenzle dit qu’elle saisira la Commission d’enquête indépendante pour que celle-ci se penche sur le déroulement du vote par anticipation à Saskatoon. Des questions d'irrégularités avaient été soulevées tout au long du processus.

« J’ai des questions », a-t-elle déclaré.

Le candidat déchu Roger Gauthier a indiqué de son côté qu’il allait contester les résultats des élections. Il n’a pas voulu accorder une entrevue.

M. Gauthier s'est cependant exprimé à voix haute à la sortie du bureau de dépouillement des votes : « C’est un processus que je n’ai jamais vu de ma vie. C’est un scandale. C’est un scandale. »

Denis Simard, lui, dit qu’il attendra de voir le déroulement des évènements à venir.

« Je veux m’assurer qu’on clôture les élections. Si je comprends bien, il a peut-être des contestations qui s’en viennent encore. Il va falloir qu’on passe ces étapes-là tout en espérant que je suis toujours élu », a-t-il affirmé.

L’article 90.5 du règlement électoral de l’ACF prévoit que « la Commission indépendante adressera la contestation à l’intérieur de sept jours suivant la demande de la Direction générale de l’ACF et lui communiquera sa décision. »

Un dépouillement agité

Le dépouillement des votes par anticipation a connu des moments agités en après-midi.

Les dépouillements des votes par anticipation se déroulent sous la supervision des candidats ou de leurs représentants à Saskatoon et Regina.

Première difficulté : des lettres envoyées à la mauvaise adresse

Le directeur général de la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS), Éric Lefol, a fait part d'une irrégularité à la table de dépouillement.

Il a affirmé que le lundi 6 novembre, 105 enveloppes identiques qui contenaient des bulletins de vote complétés ont été récupérées dans la boîte aux lettres de l’ACF au Relais de Saskatoon, au bureau 102, au lieu du bureau de la FFS, comme prévu dans les procédures de vote.

Un échange musclé entre l'aspirant président Roger Gauthier et Kouamé N’Gouandi, qui représentait son adversaire Denis Simard s'en est suivi. La scrutatrice a demandé le calme et a même menacé d'appeler la police.

Deuxième difficulté : des enveloppes rejetées

Par la suite, 20 des 105 enveloppes reçues ont été rejetées parce qu’il leur manquait une signature ou le cachet de la poste.

François Afane, a alors manifesté son désaccord envers ces retraits. Il a également soutenu que les votes identiques et mal adressés venaient de ses supporteurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine