Retour

Denis Tassé prévoit des hausses variées de l'impôt foncier à Gatineau

S'il est élu à la mairie de Gatineau, le candidat Denis Tassé a promis lundi des hausses de l'impôt foncier qui vont varier de 0,5 % à 1,5 % au cours des quatre prochaines années. Il compte aussi maintenir la taxe dédiée aux infrastructures, de 1 %, trois années sur quatre.

Le conseiller sortant du district de Touraine, qui aspire à la mairie, soutient que les citoyens ont besoin d'un répit au chapitre de la taxation.

« Actuellement, on demande aux gens de payer 100 % de la facture, mais on ne réalise que 50 % des projets », soutient Denis Tassé dans un document électoral.

Répit d'un an au chapitre de la taxe dédiée aux infrastructures

Selon M. Tassé, au cours des trois dernières années, « le taux d'efficacité dans la livraison des travaux publics est descendu de 83 % à 49 % ».

Il promet de mettre en place un plan qui « permettra de revenir à l'équilibre entre les priorités des citoyens, leur capacité de payer et ce qui peut être réalisé par le Service des travaux publics ». Son objectif est de revenir au 83 % de réalisation des projets. Mais il reconnait que son plan risque d'être retardé en raison du manque d'effectifs au Service des travaux publics.

« Dans six mois, on ne viendra pas à bout de combler tous les postes. Ça va prendre un an pour se réorganiser, puis c'est sûr qu'il y a des travaux qui vont encore être probablement tassés », a précisé M. Tassé.

Malgré tout, il propose d'éliminer en 2018 la taxe dédiée aux infrastructures de 1 % qui sert à financer plusieurs travaux. Cette taxe reviendrait sur la facture des contribuables les années suivantes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine