Retour

Denis Tassé promet 108 M$ pour asphalter les rues locales de Gatineau

Le candidat à la mairie de Gatineau Denis Tassé veut injecter 108 millions de dollars sur quatre ans dans l'asphaltage des rues locales.

Le conseiller sortant du district de Touraine précise qu'il dépensera quatre millions en 2018 et la même somme en 2019 pour recouvrir d'asphalte les rues locales. C'est ce que prévoit le plan d'investissement actuel dans les infrastructures de la Ville de Gatineau.

C'est au cours des années 2020 et 2021 que le plan annoncé par Denis Tassé diffère du plan adopté par l'actuel conseil municipal. M. Tassé veut faire passer les sommes consenties pour l'asphaltage des rues locales de quatre millions à 50 millions de dollars par année.

Le candidat soutient qu'il financera ces dépenses en empruntant 100 millions de dollars à rembourser sur 20 ans.

Augmentation de l'endettement de la Ville

Il reconnait que cet endettement supplémentaire va augmenter le service de la dette. Le remboursement annuel de la dette représente, à l'heure actuelle, 11 % des dépenses de la Ville.

Une centaine de kilomètres de rues à refaire

Denis Tassé soutient qu'il y a 108 km de rues locales à réasphalter d'urgence et il veut en faire une priorité.

Son plan d'asphaltage n'inclut pas les travaux souterrains, comme le remplacement des conduites d'aqueduc ou d'égout. L'emprunt de 100 millions de dollars pour les rues ne servira pas non plus à accélérer le plan de la Ville pour régler le problème de l'eau brune dans certains secteurs.

« Actuellement, je vous le dis, on n'a pas les ressources à la Ville pour faire les travaux [visant à régler le problème de l'eau brune] », a affirmé M. Tassé, qui promet tout de même qu'ils seront effectués, parce que « c'est important ».

Appui de Maxime Tremblay

Par ailleurs, Denis Tassé a confirmé que le conseiller municipal sortant du district du Plateau, Maxime Tremblay, fait maintenant partie de son équipe électorale.

M. Tremblay a assisté mardi à son dernier conseil municipal après huit années en politique municipale. Il est également l'agent officiel de Patrick Doyon, qui se présente comme indépendant dans le district du Plateau.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine