Retour

Dennis Dawson de retour après avoir combattu un cancer

Le sénateur Dennis Dawson reprend du service la semaine prochaine après quelques mois d'absence pour soigner un cancer de la gorge.

« Il n'y a plus aucune séquelle de cancer, précise-t-il. C'est un cancer avec lequel les équipes de l'Hôtel-Dieu et de l'Enfant-Jésus entre autres, à Québec, ont une réussite quasi totale. Il n'y a aucune récidive. »

En entrevue au micro de l'émission Première heure à Radio-Canada, le sénateur libéral indépendant raconte se sentir en forme, même s'il a perdu une trentaine de livres durant ses traitements.

Dennis Dawson, qui siègera dès mardi à la Chambre haute, se dit heureux de retourner au travail entouré de nouveaux sénateurs indépendants.

« La région de Québec est choyée, il y a trois nouvelles sénatrices (Renée Dupuis, Raymonde Saint-Germain, Rosa Galvez) qui ont été nommées, avec Josée Verner qui reprend du service aussi dans les prochains mois, on a une équipe de sénateurs à Québec », dit-il.

L'ex-député fédéral de Louis-Hébert souligne que lorsqu'il y est arrivé au Sénat il y a 12 ans, 22 des 24 sénateurs du Québec provenaient de Montréal.

« Je pense que l'option de siéger comme sénateur indépendant donne au Sénat la chance de refaire sa réputation qui a été entachée. »

Dennis Dawson répète qu'il croit fermement en cette institution qui a été malmenée sous le règne des Conservateurs. « Il faut qu'on communique mieux, il faut être capable de montrer que le Sénat à un rôle de deuxième chambre », conclut-il.

Pour écouter l'entrevue de Dennis Dawson à Première heure :

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine