Retour

Densification et congestion dans Sillery s'invitent dans la campagne

Alors que deux projets immobiliers sont en chantier à Sillery, des citoyens craignent qu'une telle densification n'entraîne des problèmes de congestion majeurs dans leur secteur. Les résidents demandent aux partis de s'engager à régler la situation.

C'est tout près de 300 unités de condominium qui feront leur apparition dans le paysage de Sillery.

Le projet immobilier Charles-Huot prévoit la construction de 90 unités à l'intersection du boulevard Laurier et de la rue Charles-Huot.

Alors que la circulation est déjà pénible aux heures de pointe, des citoyens craignent le pire.

« Manifestement, ça peut seulement avoir un effet d'augmentation de la circulation dans le quartier, c'est clair », s'inquiète Jean-François Morin, un résident du secteur.

Améliorer la fluidité

Un accès direct sur le boulevard Laurier est à l'étude pour améliorer la fluidité. La Ville songe à ouvrir le terre-plein qui sépare le petit boulevard Laurier et le boulevard Laurier, dans l'axe de l'avenue Charles-Huot.

Les véhicules circulant en direction nord sur l'avenue Charles-Huot pourraient accéder directement au boulevard Laurier, sans avoir à emprunter la rue Marie-Victorin et l'avenue des Gouverneurs. Cette solution a été présentée aux résidents du quartier en juin. La Ville n'a pas encore statué.

Pour le candidat de Québec 21, Alexandre Pettigrew, la solution privilégiée n'est pas la bonne, car elle transformerait l'avenue Charles-Huot en rue de transit.

Un autre projet de 200 condominiums

L'autre développement immobilier, Le Domaine sous le bois, est situé au coeur du faubourg Saint-Michel. Deux cents condominiums seront construits sur les terrains du Collège Jésus-Marie.

Pour accéder au site, il faut traverser un secteur patrimonial. Selon Solange Simard, une résidente du secteur depuis 30 ans, la circulation liée au projet va couper le quartier en deux.

Le comité des citoyens du Faubourg Saint-Michel réclame un nouveau chemin d'accès pour éviter que la situation ne devienne intenable dans le quartier.

Position des différents partis

La candidate de Démocratie Québec dans Saint-Louis-Sillery, Marie Lacerte, appuie les citoyens dans leur demande de construire une nouvelle voie d'accès. Elle dénonce l'attitude de l'administration Labeaume dans le dossier.

Québec 21 fait la même lecture. « Moi je trouve que ça bien du bon sens. Pourquoi ce n’est pas sur les plans actuellement? Je me pose la question, tout comme les citoyens », pourfend le candidat Alexandre Pettigrew.

Émilie Villeneuve assure qu'Équipe Labeaume est à l'écoute des citoyens. Elle croit que la vaste consultation promise par son chef en matière de sécurité routière aura des retombées concrètes dans les quartiers.

« C'est de travailler avec les citoyens pour essayer de trouver des solutions pour diminuer les irritants. »

Les deux projets immobiliers devraient voir le jour en 2018.

D'après les informations d'Olivier Lemieux

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine