Retour

Déraillements du CN à Gogama : ce qu'il faut retenir

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) s'apprête à dévoiler son rapport sur le deuxième déraillement survenu en 2015 près de cette communauté du Nord de l'Ontario. L'accident avait créé une importante explosion à moins de 2 km du centre-ville. Le rapport sera rendu public à 10 h. En attendant, voici ce qu'il faut retenir.

Un texte de Joël Ashak

14 février 2015 : Premier déraillement

Un train du Canadien National (CN) transportant du pétrole déraille à 30 km au nord-ouest de Gogama. 29 wagons-citernes subissent des brèches provoquant le déversement de 1,2 million de litres de pétrole.

7 mars 2015 : Second déraillement

Trois semaines plus tard, un autre train du CN se détache des rails en pleine nuit, quelques minutes avant de traverser le centre-ville de Gogama. Le déraillement crée une explosion visible par les résidents, sans toutefois faire de victimes. Les pompiers ont combattu les flammes pendant trois jours.

La contamination de la rivière inquiète

Plus de 1,6 million de litres de pétrole ont été déversés après le deuxième déraillement, et cinq wagons-citernes sont tombés dans la rivière Makami. La contamination de la rivière inquiète particulièrement la Première Nation de Mattagami qui pêche régulièrement dans ce cours d’eau.

18 novembre 2016 : Visite de David Suzuki

Le célèbre scientifique et environnementaliste canadien rend visite à la communauté pour constater l'avancée de l'assainissement de la rivière. Il réclame une plus grande implication de la part des gouvernements fédéral et provincial dans le processus.

L’Ontario et le CN devant les tribunaux

Le gouvernement provincial exige du CN d’assumer la responsabilité des frais de nettoyage des différents cours d'eau. Le Canadien National refuse, arguant que la facture est trop élevée. Une décision n'a toujours pas été rendue. Les résidents de Gogama continuent de demander au CN de nettoyer davantage la rivière.

16 février 2017 : Rapport sur le 1er déraillement

Le BST présente son rapport sur le premier déraillement de Gogama. Parmi les conclusions, les experts critiquent la maintenance du chemin de fer et la formation des employés en charge d’inspecter les rails.

3 août 2017 : Rapport sur le 2e déraillement

Ce rapport, attendu de pied ferme par les résidents de Gogama, sera dévoilé aujourd’hui à 10 h. La mise en application des recommandations, pour le premier comme le deuxième déraillement, dépendra des gouvernements fédéral et provincial.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine