Retour

Dernier conseil sous sa forme actuelle à Trois-Rivières

Il s'agissait lundi soir du dernier conseil municipal de Trois-Rivìeres dans sa forme actuelle. Au retour des élections municipales du 5 novembre, il y aura moins de conseillers municipaux autour de la table. Leur nombre va passer de 16 à 14.

Un texte de Marilyn Marceau

Le redécoupage de la carte électorale a notamment été fait pour mieux disperser les électeurs. Il y avait parfois de grands écarts entre les districts.

Il y aura maintenant plus ou moins 7600 électeurs par district.

Le maire sortant Yves Lévesque souligne que la tendance actuelle est de réduire le nombre d'élus dans les Municipalités.

Il affirme aussi que c'est une façon de réduire les dépenses.

« Je pense que si on veut donner l'exemple, il ne faut pas juste demander à nos gens d'être efficaces, d'être plus performants, de baisser les coûts d'opération. Je pense que si on veut être cohérent et crédible, il faut agir de cette façon-là nous aussi », affirme le maire sortant.

De nouvelles frontières et fusion de districts

Dans la foulée des changements, des frontières de districts ont été revues et quatre d'entre elles disparaissent pour n'en former que deux.

Malgré ces fusions, aucun conseiller sortant ne devrait s'affronter.

Dans le district de la Madeleine, qui est fusionné à celui du Sanctuaire, le conseiller municipal sortant, René Goyette (de la Madeleine), tire sa révérence, alors que Sabrina Roy (du Sanctuaire) se représente.

Les districts de Sainte-Marguerite et Laviolette deviennent de la Vérendrye.

Guy Daigle ne se représente pas dans Laviolette, alors que Pierre A. Dupont tentera de regagner son siège dans Sainte-Marguerite.

Plus d'articles

Commentaires