Retour

Des citoyens de Cadillac veulent réduire la limite de vitesse près de l’école primaire

L'ancien conseiller du quartier Cadillac de la Ville de Rouyn-Noranda, Jean-Claude Chouinard, a interpellé les élus municipaux concernant la sécurité des jeunes de son secteur. Lors de la séance du conseil municipal tenue lundi soir, il a souligné que la proximité de l'école primaire Louis-Querbes de la route 117 constitue un réel enjeu pour la sécurité des élèves.

« Quand nos jeunes sortent de l’école, malgré le passage piétonnier, c’est dangereux, dénonce-t-il. On veut améliorer la sécurité et on demande un brigadier ou une brigadière, ainsi qu’une limite de vitesse de 30 km/h sur la rue de Cadillac, adjacente à l’école », soutient Jean-Claude Chouinard.

Selon lui, baisser la limite de vitesse améliorerait grandement la sécurité des jeunes qui circulent dans le secteur de l’école primaire.Il souhaite ainsi que la Ville se penche sur différentes avenues pour éviter de vivre un drame.

Baisser la limite, pas toujours la solutionLa mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, a soutenu que le conseil allait se pencher sur le dossier dans les semaines à venir et qu’un suivi allait être assuré.Elle ajoute que des projets pilotes ont déjà été menés dans certains quartiers de Rouyn-Noranda et qu’ils pourront aider le conseil à cibler les solutions adaptées à la situation vécue à Cadillac.

La mairesse n’a pas voulu dire si la Ville envisage de réduire la vitesse du secteur nommé par l’ancien conseiller de Cadillac.

Elle estime que la demande présentée lors de la séance du conseil doit faire l’objet d’une évaluation plus approfondie puisqu’elle considère que « chaque situation mérite une attention particulière qui demande une solution différente ».

Plus d'articles