Retour

Des électeurs devront conduire deux heures pour aller voter

Les résidents de Star Lake, à 40 kilomètres à l'ouest de Timmins, ont été pris au dépourvu par le redécoupage électoral. Leur bureau de vote le plus proche se situe à Fauquier, à 175 km.

Un texte de Jean-Loup Doudard

En octobre, quatre nouvelles circonscriptions ont été créées dans le Nord de l’Ontario dans une région qui n’en comptait que deux.

Alors que les habitants de Star Lake votaient autrefois à Timmins, leur bureau de vote se trouve maintenant dans la nouvelle circonscription de Mushkegowuk-Baie James, qui englobe également les Premières Nations de la baie James et quelques villes du corridor de la route 11.

Les habitants de Star Lake et des environs devront désormais conduire pendant deux heures pour aller voter au bureau de vote le plus proche, à Fauquier.

Star Lake compte environ 40 habitants, mais ce nombre passe à une centaine pendant l’été, selon plusieurs résidents. Ceux-ci disent n’avoir reçu aucune lettre leur indiquant l’emplacement de leur nouveau bureau de vote.

Ce n’est qu’en vérifiant lui-même son bureau de vote que Richard Bilodeau a remarqué l’incongruité. Cet imprévu a découragé plusieurs électeurs, selon lui.

Le candidat néo-démocrate de Timmins, Gilles Bisson, et le candidat libertarien, Joseph Bauer, ont rencontré une quinzaine de résidents de Star Lake jeudi matin pour leur expliquer la situation.

Gilles Bisson dit avoir tenté de convaincre Élections Ontario d’installer un bureau de vote au centre communautaire de Star Lake.

Les électeurs de Star Lake pourront également voter en commandant un bulletin spécial à Élections Ontario par la poste, puis en l’envoyant au bureau de vote de Fauquier d’ici le 7 juin.

Mais cette option n’est pas satisfaisante pour Richard Bilodeau, qui indique que le service postal ne passe pas assez souvent. Les électeurs de Star Lake n’auront pas le temps de recevoir, puis d’envoyer le bulletin spécial, dit-il.

Pierre Bélanger, un autre résident de Star Lake, dit avoir voté à toutes les élections depuis l’âge de 18 ans. Il déplore le fait que ce sera plus difficile cette fois en raison du redécoupage électoral.

Les électeurs ontariens sont appelés aux urnes le 7 juin prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine