Retour

Des Haligoniens dénoncent les politiques d'immigration de Donald Trump

Des centaines de manifestations ont eu lieu samedi aux États-Unis contre la politique d'immigration menée par le président Donald Trump. Il y avait du support également dans plusieurs villes canadiennes, notamment à Halifax.

À Halifax, une soixantaine de manifestants ont montré leur solidarité avec des milliers d'Américains qui ont critiquent haut et fort les politiques d'immigration de l'administration Trump.

En même temps, à deux pas de cette manifestation, au centre Scotiabank, se déroulait le festival militaire, Tattoo.

Une fanfare de la marine américaine est très mal tombée, quand elle est arrivée face à face avec les manifestants qui les ont hués.

Les musiciens ont alors rapidement rebroussé chemin.

Les participants ont pris le temps d'écrire des cartes postales à leurs députés et au premier ministre pour leur demander de prendre position dans cette crise.

Nous demandons des actions!, s’insurge Amanda Cooke, une manifestante qui reproche au gouvernement canadien de rester silencieux face à la situation.

D'autres manifestants disent qu'il faudrait regarder dans sa cour avant de critiquer son voisin.

Noé Arteaga, un manifestant et immigrant guatémalien, affirme avoir vu à maintes reprises au Canada, des enfants et leurs parents être séparés ou encore détenus dans des centres de surveillance.

Le problème ce sont les déclarations de M. Trudeau : Il dit '' Ça arrive pas ici'', mais j'ai entendu des familles syriennes qui ne peuvent pas amener leurs enfants ici et ça, c'est cruel aussi.

Les manifestants demandent au premier ministre de lancer un message clair en faveur de la réunification familiale de tous les migrants.

Aux États-Unis, de 2000 enfants sont encore séparés de leurs parents.

Avec les informations de Stéphanie Blanchet

Plus d'articles