Retour

Des jumelages comme solution à la pénurie d’anesthésiologistes

Un programme de jumelage entre hôpitaux sera mis en place pour éviter les ruptures de service causées par le manque d'anesthésiologistes en région. Onze hôpitaux aux prises avec des besoins urgents seront jumelés à des « centres parrains » qui leur prêteront des anesthésiologistes occasionnellement jusqu'en 2021.

Un texte d’Édith Drouin en collaboration avec Ariane Perron-Langlois

Le programme de jumelage est le résultat d’une entente entre la Fédération des médecins spécialistes du Québec et l’Association des anesthésiologistes du Québec. L'entente vise à améliorer l’accessibilité des soins de santé aux patients.

Cinq des onze centres qui profiteront du premier déploiement de l’initiative se trouvent au Bas-Saint-Laurent et dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Les autres sont dispersés dans différentes régions du Québec.

Bas-Saint-Laurent

  • Hôpital de Matane
  • Hôpital de Notre-Dame-de-Fatima
  • Hôpital d’Amqui

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

  • Hôpital de Sainte-Anne-des-Monts
  • Hôpital de l’Archipel

Abitibi-Temiscamingue

  • Hôpital de Ville-Marie

Saguenay-Lac-Saint-Jean

  • Hôpital de Dolbeau-Mistassini

Laurentides

  • Hôpital de Mont-Laurier

Estrie

  • CSSS du Granit

Mauricie-et-Centre-du-Québec

  • CSSS du Haut-Saint-Maurice

Baie-James

  • Centre de santé de Chibougamau

Les hôpitaux qui font face à des ruptures de services partielles ou complètes se verront donc assigner un centre parrain. Les anesthésiologistes du centre parrain offriront leurs services à l’hôpital parrainé pour trois ans. L’entente pourrait ensuite être renouvelée.

Les médecins qui participent au programme signent un engagement au programme et pourront encourir des pénalités s’ils ne respectent pas leur engagement.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine