Au moment où des dizaines de candidats partout dans l'Est-du-Québec attendent impatiemment les résultats du vote, d'autres sont déjà en action puisqu'ils ont été portés au pouvoir alors que personne ne s'est présenté contre eux.

D'après les informations de Ariane Perron-Langlois

Parmi ces maires déjà élus, il y a Francis Saint-Pierre qui dirigera le conseil municipal de Saint-Anaclet-de-Lessard pour quatre autres années. Sa priorité sera d'assurer l'attractivité de la municipalité afin d'accueillir de nouveaux citoyens.

En ce sens, le maire désire trouver des moyens d'attiser la participation des citoyens pour des projets qui amélioreront la qualité de vie des résidents, à commencer par les jeunes.

« Il faut qu'on ait des infrastructures! Cette année, on a refait notre patinoire en neuf, on a un skate park, c'est une infrastructure qui est très appréciée, il y a beaucoup de jeunes qui sont sur la patinoire, qui sont au skate park. C'est ce genre de choses là qu'on veut voir », affirme le maire.

À New Richmond, Éric Dubé a été réélu sans opposition. Celui qui avait pris les rênes du conseil municipal en 2013 après le départ de Nicole Appleby avait été élu avec 75% des suffrages exprimés.

En plus de veiller à ce que la disponibilité de résidences réponde aux besoins de la population, Éric Dubé s'engage à poursuivre le développement commercial et industriel. Toutefois, sa vraie priorité, c'est l'aréna.

« Tous nos arénas ont été construits il y a plus de 40 ans, ils ont tous été faits en même temps. Donc ils tombent tous désuets en même temps. On va travailler bien fort pour voir qu'est-ce qu'on va faire avec ces infrastructures-là », explique Éric Dubé.

À Sainte-Flavie, c'est l'ancien député fédéral bloquiste Jean-François Fortin qui s'installe à nouveau dans le siège du maire. Il a occupé ce poste de 2006 à 2009 après avoir été conseiller municipal de 2003 à 2006. L'accès aux services de proximité est, selon lui, le dossier à prioriser.

Du même souffle, le maire Fortin ajoute qu'il n'est pas toujours évident d'exploiter un commerce dans une communauté où le tourisme est saisonnier, ce sur quoi il veut trouver des solutions.

Bien entendu, l'érosion des berges de Sainte-Flavie fait également partie de ses préoccupations. « Les grandes marées nous font réaliser qu'il est important d'être bien prêts quand des événements climatiques hors de notre contrôle surviennent. On doit s'adapter, notamment au moyen de notre règlement d'urbanisme qui doit être encore une fois mis aux normes », tranche le maire.

D'autres maires réélus sans opposition

À Saint-Valérien, le maire Robert Savoie a aussi été réélu sans opposition. Même chose pour le maire Biencourt, Daniel Boucher, ainsi que le maire de Saint-Narcisse-de-Rimouski, Robert Duchesne, qui avait pourtant laissé entendre qu'il ne solliciterait pas un autre mandat.

De plus, le maire Wilfrid Lepage de Saint-Simon a également été réélu sans qu'il y ait d'opposant. Finalement, Yves Detroz mènera à nouveau le conseil municipal de La-Trinité-des-Monts.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine