Retour

Des manifestants anti-pipeline lors de la visite de Justin Trudeau à l'Université de Regina

Un groupe de manifestants a tenté de passer son message anti-pipeline au premier ministre Justin Trudeau alors qu'il était à l'Université de Regina pour rencontrer des étudiants.

Une foule importante était présente à l’Université jeudi matin. Parmi eux, une trentaine de manifestants avec des pancartes ont scandé un message contre les pipelines Kinder Morgan et contre la canalisation 3, deux oléoducs qui ont reçu le feu vert du gouvernement en novembre dernier.

Certains manifestants de ce groupe ont également affiché leur soutien à la Première Nation Ocean Man, touchée par un déversement de pétrole d'un pipeline de la compagnie Tundra Energy la semaine dernière.

Ils ont demandé à Justin Trudeau de prendre les mesures nécessaires pour qu'un tel incident ne se reproduise plus.

Une manifestante présente à l’université jeudi matin ajoute que le premier ministre doit respecter ses promesses sur la création de meilleures relations avec les Premières Nations. Annie Trussler veut également que Justin Trudeau s'oppose aux décisions du nouveau président des États-Unis, Donald Trump.

La sécurité était présente sur le campus et la visite de Justin Trudeau s’est poursuivie malgré la présence de manifestants.

Après son forum citoyen devant une salle comble au Théâtre Dubé à Saskatoon mercredi, le premier ministre a continué sa tournée canadienne dans la capitale saskatchewanaise. Il a rendu visite aux cadets de la Gendarmerie royale du Canada et aux étudiants de l'Université de Regina jeudi matin avant de s'envoler vers Winnipeg.

Avec les informations de Patrick Foucault.

Plus d'articles

Commentaires