Retour

Des pancartes du NPD défigurées par des messages antimusulmans

La candidate du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Pierrefonds-Dollard à Montréal, Lysane Blanchette-Lamothe, a dû retirer plusieurs de ses pancartes qui ont été vandalisées avec des messages antimusulmans.

Quelqu'un y a collé des feuilles blanches sur lesquelles il est écrit : « pas de musulmans, pas de terrorisme ».

Le président du Forum musulman canadien, Samer Majzoub, dit avoir reçu de nombreux appels de membres qui ont vu ces messages.

Il affirme avoir appelé le bureau de campagne de la candidate néo-démocrate, qui a envoyé des bénévoles sur le terrain pour retirer les pancartes.

La police de Montréal a aussi été prévenue de la présence de messages anti-musulmans sur certaines pancartes électorales, mais elle indique qu'aucune plainte officielle n'a été déposée et qu'aucune enquête n'est prévue.

Des pancartes du chef du NPD, Thomas Mulcair, et de la candidate Anne Lagacé Dowson, dans Papineau, ont aussi été recouvertes d'un niqab noir peint à l'aérosol.

Le bureau d'Anne Lagacé Dowson n'a pas voulu réagir, et Lysane Blanchette-Lamothe n'a pas encore commenté.

« Ça ne devrait pas être un enjeu électoral », croit Majzoub

Selon Samer Majzoub, du Forum musulman canadien, le NPD a été ciblé à cause de sa position sur le niqab.

Les néo-démocrates et les libéraux refusent d'obliger une femme à retirer son niqab lors de la cérémonie de prestation du serment de citoyenneté. Selon eux, il est suffisant qu'elle montre son visage avant la cérémonie, afin d'être identifiée, comme cela a lieu en ce moment.

Le Parti conservateur a promis de légiférer pour interdire le niqab lors de la prestation du serment dans les 100 jours suivant son éventuelle reconduction au pouvoir.

M. Majzoub s'inquiète qu'on soit en train de transformer un enjeu mineur, qui touche très peu de Canadiens, en enjeu majeur de l'actuelle campagne. « Cet enjeu est utilisé à des fins politiques, pour augmenter le sentiment antimusulman, dans l'espoir de gagner, ou de faire perdre des appuis au Parti libéral ou au NPD, surtout au Québec », déplore-t-il.

Il rappelle qu'une infime minorité de Canadiennes porte le niqab. « Moi-même, je suis ici depuis 27 ans, et je n'ai jamais vu une femme avec un niqab, sauf à la télévision », dit-il.

Plus d'articles

Commentaires