Retour

Des policiers suspendus ont gagné un salaire de plus de 100 000 $ l'an dernier

Au moins 12 policiers de la province ont touché une rémunération de plus de 100 000 $ en 2016 alors qu'ils étaient suspendus pour une partie ou pour toute l'année en raison d'allégations ou d'accusations criminelles.

Leurs noms et leurs salaires apparaissent sur la Sunshine List, rendue publique vendredi. Cette liste répertorie chaque année tous les employés du secteur public et parapublic qui gagnent plus de 100 000 $ par année.

L’Ontario est la seule province au pays où les policiers suspendus continuent d’être rémunérés jusqu’à ce qu’ils soient condamnés, s’ils sont condamnés.

Le gouvernement de Kathleen Wynne est actuellement en train de réviser cette politique.

Les quatre policiers accusés de parjure et d’obstruction à la justice qui ont « inventé une histoire », selon un juge, pour justifier l’arrestation d’un homme pour possession d’héroïne figurent tous sur la Sunshine List. Ils sont pourtant suspendus depuis janvier 2016.

  • Michael Taylor : 109 148 $
  • Détective Benjamin Elliot : 103 810 $
  • Détective Fraser Douglas : 103 561 $
  • Jeffrey Tout : 101 174 $

Autres policiers du Service de police de Toronto qui sont suspendus et qui apparaissent sur la Sunshine List:

Les noms de deux policiers d’Ottawa se retrouvent aussi sur la Sunshine List, même s’ils ont été suspendus durant l’année 2016 :

  • Peter Dawson : 102 330 $ Il a été suspendu parce qu'il aurait, selon des allégations, émis de faux avertissements liés à la circulation.
  • Christian Nungisa : 102 462 $. Il a été suspendu et accusé par la suite d’avoir entreposé une arme à feu de façon non sécuritaire. Il a aussi été accusé de conduite avec les facultés affaiblies cette année.

La Police provinciale de l’Ontario a refusé de dévoiler l’identité des policiers suspendus en 2016 et a répondu à CBC qu’il faudrait faire une demande d’accès à l’information pour obtenir ces noms.

CBC a déterminé par contre qu’au moins trois policiers provinciaux étaient suspendus en 2016, mais ont touché plus de 100 000 $ en salaire.

Il s’agit des trois anciens responsables du syndicat des agents de la Police provinciale de l’Ontario, accusés de fraude et de blanchiment d’argent.

  • Sergent-détective James Christie : 121 795 $
  • Karl Walsh : 106 474 $
  • Martin Bain : 106 440 $

Un autre policier de la Police provinciale, George Duke, a empoché son salaire de 107 857 $ en 2016 alors qu’il faisait face à des accusations.

D’après les informations de Mike Crawley de CBC

Plus d'articles

Commentaires