Retour

Des primes pour les conseillers en rémunération qui travaillent sur Phénix

Le gouvernement fédéral a annoncé mardi matin des incitatifs, comme un paiement unique de 4000 $, pour attirer et maintenir des conseillers en rémunération spécialisés afin de régler les problèmes de son système de paye Phénix.

Le président du Conseil du Trésor du Canada, Scott Brison, a annoncé par communiqué « un ensemble de mesures incitatives pour favoriser le recrutement », mais aussi le maintien en poste des conseillers en rémunération. Services publics et Approvisionnement Canada devrait en principe financer ces mesures de l'enveloppe de 142 millions de dollars annoncés en mai 2017 pour stabiliser le système d'administration de la paye.

« Les conseillers en rémunération continuent de travailler avec diligence pour répondre aux demandes de paye, mais il faut plus d’expertise et de soutien pour éliminer l’arriéré de ces demandes et mettre en œuvre les conventions collectives signées récemment », a déclaré M. Brison.

Outre un paiement unique de 4000 $, le gouvernement augmentera de façon temporaire le taux des heures supplémentaires, qui passera du tarif et demi au tarif double. Ottawa supprimera également de façon temporaire les restrictions relatives au nombre de congés compensatoires et de congés annuels non utilisés qui peuvent être reportés avant d’être payés automatiquement.

Ces mesures ont été discutées avec l'Alliance de la Fonction publique du Canada qui a accepté l'initiative gouvernementale dans cette affaire.

« Nous espérons que ces mesures permettront d’attirer des conseillers en rémunération supplémentaire pour que les problèmes liés à Phénix soient réglés efficacement. Tous les travailleurs de la fonction publique fédérale méritent d’être payés à temps et correctement », a déclaré la présidente de l'Alliance, Robyn Benson.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine