Retour

Des progressistes-conservateurs de l’Ontario veulent faire du ménage au sein de leur parti

Des membres du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario demandent à leur parti de revoir certaines nominations de candidats, notamment celle de la circonscription d’Ottawa-Ouest-Nepean, puisqu’ils jugent qu’elles ont fait l’objet de corruption.

Plusieurs bénévoles du parti ont confié à CBC que lorsque la candidate progressiste-conservatrice d’Ottawa-Ouest-Nepean a été choisie, au printemps dernier, les boîtes de scrutin comptaient plus de bulletins de vote que d'électeurs enregistrés.

La sénatrice conservatrice à la retraite Marjory LeBreton a assisté à l’assemblée de mise en candidature dans Ottawa-Ouest-Nepean en mai dernier. Elle dit avoir remarqué des irrégularités.

« J’ai demandé au parti de se pencher là-dessus », souligne-t-elle. Toutefois, l'ancien chef du parti, Patrick Brown, avait confirmé la nomination de la candidate Karma MacGregor.

L’exécutif du parti dans la circonscription avait alors démissionné en bloc.

Karma MacGregor n’a pas répondu aux demandes d’entrevue de CBC.

Dans la foulée de la démission de Patrick Brown et de la course à la direction du parti, des membres du parti, dont Mme LeBreton, souhaitent donc que des actions soient prises pour changer les façons de faire.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine