Retour

Des sorties publiques d’élus de Gatineau provoquent un malaise au sein du conseil municipal

Des conseillers de la Ville de Gatineau considèrent que les propos de certains de leurs collègues sont devenus des attaques personnelles, notamment dans les dossiers de l'ombudsman et celui de l'école 036, la semaine dernière. Des élus veulent maintenant tenir une rencontre pour éliminer le malaise.

Si la majorité des élus croient qu’il est important de faire valoir son opinion, certains estiment que des prises de position exprimées lors des dernières semaines sont allées au-delà du simple désaccord politique.

« Ce qui me dérange surtout, c’est que les attaques deviennent personnelles [...] c’est malsain pour l’image de la Ville », a soutenu le conseiller du district de la Rivière-Blanche, Jean Lessard.

Louise Boudrias, qui s'est prononcée notamment dans le dossier de l'ombudsman, ne croit pas avoir attaqué quiconque de façon personnelle. Elle mentionne toutefois qu'attaquer des idées et des concepts fait partie du jeu politique, selon elle. « J'aime mieux faire ça que de faire de la complaisance », a-t-elle indiqué dans un entretien téléphonique.

M. Lessard n’est pas le seul à vouloir la tenue d’une rencontre pour dissiper le malaise. Son collègue du district de Bellevue, Pierre Lanthier, voudrait également que le président du conseil, Daniel Champagne, organise une rencontre afin de régler le problème une fois pour toutes.

« J’aimerais discuter de ça avec M. Champagne pour qu’on puisse justement parler tous les conseillers ensemble et monsieur le maire », a expliqué M. Lanthier.

Daniel Champagne, qui dit avoir été approché par quelques élus face à cette situation, ne tiendra pas une rencontre spéciale, car des mécanismes pour régler des problèmes comme ceux soulignés par les conseillers existent déjà.

« On a une structure en place qui est conforme à notre réglementation depuis quelques années, qui consiste à faire trois rencontres annuelles qui nous permettent de discuter justement de sujets comme celui-là », a affirmé le président du conseil.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine