Retour

Des vendeurs d'alcool prêts à accueillir la marijuana dans leurs rayons

Des vendeurs d'alcools et des propriétaires de dispensaires de cannabis médical se disputent la vente de la marijuana alors que le gouvernement de la Saskatchewan n'a pas encore proposé de stratégie pour la vente et la distribution de la marijuana.

Le président de l'Association des hôteliers de la Saskatchewan, Jim Bence, estime que les magasins d'alcool de la province disposent d'un système suffisamment réglementé pour vendre de la marijuana.

Jim Bence affirme qu'il serait logique de confier la vente du cannabis aux magasins d'alcool. Selon lui, le système est déjà en place pour travailler avec un grossiste géré par la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan. « C'est vraiment une solution très simple », estime-t-il.

Il ajoute que la province a également fait des progrès pour « uniformiser les règles du jeu » en ce qui concerne les vendeurs d'alcool, car tous les points de vente sont soumis aux mêmes réglementations pour obtenir une licence.

Jim Bence indique par ailleurs que les 700 points de vente d'alcool à travers la province sont suffisamment accessibles pour contrer la vente du cannabis sur le marché noir dans certaines régions.

Des dispensaires revendiquent la vente

De leur côté, des propriétaires de dispensaires de marijuana médicale en Saskatchewan considèrent que la vente de l’alcool et du cannabis devrait être séparée.

La propriétaire du comptoir de vente de marijuana à des fins thérapeutiques KELZ Medical Services, Kelly Csada, indique que le modèle pour vendre du cannabis est déjà en place et qu'il existe plusieurs comptoirs dans la province.

Selon elle, il faudrait imposer des réglementations et des licences aux comptoirs de vente de marijuana à des fins thérapeutiques.

Dans un sondage mené par le gouvernement de la Saskatchewan à la fin de l’année dernière, 45 % des répondants se sont exprimés en faveur d'un distributeur régi par le gouvernement, selon le modèle de la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan. De leur côté, environ 37 % des répondants estiment que le cannabis devrait être vendu par de petites entreprises.

Des directives nationales fournies par le gouvernement fédéral déconseillent également la vente du cannabis au même endroit que l'alcool. L'Alberta a de son côté tranché la question en interdisant la vente du cannabis en même temps que l’alcool. La vente se fera dans des magasins spécialisés réservés au cannabis.

Avec les informations de Charles Hamilton, CBC

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité