Retour

Deux scénarios pour remplacer les députés de Saskatoon et Battleford

Les Fransaskois pourraient être dispensés d'élections partielles pour les deux postes de députés vacants au sein de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) en Saskatchewan.

Dimanche, les élus ont destitué Christine Freethy de son poste de députée à Battleford, et le député de Saskatoon, Denis Tassiako, a remis sa démission.

Deux scénarios se dessinent

Le Conseil exécutif de l'ACF peut décider d'organiser des élections partielles, ou bien charger les députés de nommer de nouveaux membres en consultation avec l'organisme porte-parole de chaque communauté, c'est-à-dire la Fédération des francophones de Saskatoon et le Centre francophone des Battleford.

« Il est certain que les organismes locaux seront consultés avant de prendre une décision », a déclaré Marc Masson, le porte-parole de l'ACF.

L'ACF précise par ailleurs que les procédures pourraient être différentes selon la communauté. « Le choix serait fait selon ce qui est jugé le mieux selon les circonstances particulières de chaque communauté », a indiqué Marc Masson.

L'enjeu financier fera également partie des discussions pour trancher la question, car l'organisation d'élections partielles peut être coûteuse. « La démocratie a un prix et le Conseil exécutif a des responsabilités envers la bonne gestion financière de l’ACF », a commenté le porte-parole de l'ACF.

L'ACF n'a pas encore pris de décision sur le scénario à adopter, mais l'organisme affirme que pourvoir ces postes est « prioritaire ».

Les rencontres de l'ACF avec les communautés devraient certainement se tenir dans les prochaines semaines, a précisé Marc Masson.

Laurette Lefol pourrait revenir dans la course à Saskatoon

La candidate déchue aux dernières élections des députés de Saskatoon, Laurette Lefol, dit qu'elle ne ferme pas la porte à l'éventualité de pourvoir le poste vacant.

De son côté, l'autre candidat écarté aux élections de Saskatoon, François Afane, a indiqué qu'il ne souhaitait faire aucun commentaire.

Appel à candidatures à Battleford

Des membres de la petite communauté de Battleford craignent de ne pas pouvoir trouver de remplaçant pour pourvoir le poste de député dans ce district.

Le Fransaskois Claude Denoyers, qui siège au conseil d'administration du Centre francophone des Battlefords, craint que peu de candidats se manifestent pour remplacer Christine Freethy. Il estime aussi que le contexte des événements qui secouent la communauté ces derniers mois n'est pas encourageant pour les membres de la communauté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine