Retour

Dominic Leblanc à la tête de la délégation du Canada à l’ONU

Le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Dominic Leblanc, est à la tête de la délégation du Canada à la conférence de l'Organisation des Nations Unies (ONU) portant sur la situation des océans, qui se déroule jusqu'au 9 juin à New York, aux États-Unis.

Le ministre est accompagné de l’ancien président du Parti libéral du Québec et ambassadeur canadien aux Nations Unies, Marc-André Blanchard. Plusieurs députés fédéraux, des représentants autochtones, de l'industrie de la pêche et des porte-paroles d’organismes à but non lucratif à vocation environnemental sont également de la partie.

Le Canada co-préside une séance de dialogues de partenariat sur la durabilité des pêches, et discutera du rôle que les pêches peuvent jouer dans la réalisation des objectifs de conservation marine.

Le rassemblement, nommé « Nos océans, notre avenir : partenariat pour la mise en œuvre de l'objectif de développement durable 14 » tendra à illustrer les efforts et techniques qui sont mises de l’avant par chaque délégation pour rehausser la qualité des eaux.

En 2010, le Canada a accepté les objectifs de conservation marine de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies, en s'engageant à conserver au moins 10 % des zones côtières et marines, avec la mise en place et à la gestion de réseaux de zones de protection marine et des mesures de conservation efficaces par zone d'ici 2020.

Dominic Leblanc affirme que son ministère tend « d'accroître le nombre de zones de protection marine et de promouvoir la recherche, le savoir et l'innovation nécessaires pour appuyer une croissance économique propre ­[et] atteindre ces objectifs de développement durable ».

Plus d'articles

Commentaires