Retour

Dossier Guertin : le président des Olympiques réagit

Le président des Olympiques de Gatineau, Alain Sear, s'est dit déçu par la décision du conseiller Denis Tassé de demander une enquête sur les pratiques du maire dans le dossier de l'aréna Guertin. Il craint que ces démarches ne compromettent le projet d'aréna.

Joint par téléphone mercredi après-midi, Alain Sear a indiqué qu'il n'était pas d'accord avec la démarche du conseiller de Touraine. Il soutient que toutes les rencontres qu'il a eues avec la Ville de Gatineau sur le dossier Guertin ont toujours été transparentes. Il dit aussi qu'il aimerait bien que le projet aille de l'avant.

« Tout le négatif dans ce dossier-là a fait en sorte que le projet n'a jamais abouti », a-t-il expliqué. « Il y a eu tellement de problèmes depuis plusieurs années avec le désir de construire un centre pour remplacer Guertin. Je pense que le négatif a fait que le projet pourrait être en péril. »

Autour de la table du conseil, au moins trois conseillers appuient la démarche du conseiller Tassé. Il s'agit des conseillers Sylvie Goneau, Denise Laferrière et Jocelyn Blondin.

D'autres, en revanche, ont vivement critiqué la sortie de Denis Tassé, comme le conseiller du district Limbour, Cédric Tessier, qui a qualifié son collègue « d'effronté ».

Le conseiller municipal Maxime Tremblay estime pour sa part que Denis Tassé est dans son bon droit. M. Tremblay fait valoir que si la prétention du maire est de dire qu'il n'y a pas de problème, alors une enquête ne devrait pas nuire au processus.

Le conseiller Gilles Carpentier, pour sa part, s'est dit surpris du choix de M. Tassé. Il affirme aussi qu'il faudra faire la démonstration de ce qu'il a indiqué dans sa lettre.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine