Le nouveau chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Doug Ford, s'est entretenu, mardi, avec les membres de son caucus pour la première fois depuis qu'il a été choisi chef plus tôt ce mois-ci.

Un texte de Julie-Anne Lamoureux

Malgré les divisions suscitées par la course à la chefferie, les membres du caucus conservateur ont accueilli chaleureusement leur nouveau chef à leur rencontre hebdomadaire à l'Assemblée législative.

Son message principal est d'inciter ses collègues à travailler d'arrache-pied pour vaincre les libéraux de Kathleen Wynne.

Il veut être présent dans toutes les circonscriptions de la province et s'assurer de consulter les membres, la base du parti.

M. Ford indique d'ailleurs que ses collaborateurs travaillent actuellement à la préparation de la plateforme électorale. Elle devrait être dévoilée sous peu.

Déficit?

Il n'exclut pas un déficit, mais dit qu'il veut en discuter avec ses collègues au caucus d'abord.

Il attaque du même souffle les libéraux qui prévoient un déficit pour l'an prochain pour financer les services qu'ils veulent étendre ou mettre en place.

Doug Ford est revenu sur le grand rassemblement de l'unité que le parti a tenu lundi à Etobicoke, dans l'ouest de Toronto. Il n'a pas précisé pourquoi Christine Elliott ne l'avait pas présenté sur scène alors que c'est ce qui était prévu.

Dans les prochains jours, il prévoit rencontrer le commissaire à l'intégrité pour discuter de ses intentions sur la gestion de sa compagnie, Deco Labels. Pour l'instant, il prévoit placer ses actifs en fiducie, mais il ne donne pas plus de détails.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards