L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario se réjouit de l'intérêt exprimé par le nouveau chef conservateur Doug Ford à suivre des cours de français.

Toutefois, le président de l’organisme francophone, Carol Jolin, précise qu’il poursuivra son travail pour s’assurer que M. Ford soit « bien informé » des enjeux francophones.

Entrevue avec Carol Jolin sur l'élection de Doug Ford à la tête des conservateurs :

L’AFO souhaite que le Parti conservateur rétablisse son poste de conseiller aux affaires francophones.

Durant la course à la chefferie, Doug Ford avait affirmé à Radio-Canada qu'il voulait apprendre le français d'abord pour parler aux Québécois : « C'est important de communiquer avec une autre partie du pays qui parle le français. J'aime le Québec. J'aime les Québécois; ils sont passionnés. Je les aime à cause de leur passion. »

Loi 8

En prévision du scrutin provincial du 7 juin en Ontario, l’Assemblée de la francophonie pressera également les trois principaux partis à s'engager à moderniser la loi sur les services en français.

Plus d'articles