Retour

Doug Ford promet de congédier le PDG et le conseil d'administration d'Hydro One

Le chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Doug Ford, a annoncé jeudi que s'il devient premier ministre en juin, il tentera de limoger le PDG d'Hydro One ainsi que tous les membres du conseil d'administration du distributeur d'électricité provincial.

Doug Ford estime qu'il est inadmissible que le PDG d'Hydro One, Mayo Schmidt, ait gagné 6,2 millions de dollars l'an dernier en additionnant son salaire et ses primes, lorsque certains Ontariens ont du mal à payer leur facture d'électricité.

« Si les conservateurs sont élus le 7 juin, mon premier acte en tant que premier ministre sera d'utiliser tous les outils à la disposition du gouvernement de l'Ontario pour congédier l'homme à 6 millions de dollars de Kathleen Wynne et tout le conseil d'administration d'Hydro One et de restaurer l'imputabilité et la confiance pour la population de l'Ontario », a dit le chef conservateur en conférence de presse jeudi.

Le porte-parole du Parti progressiste-conservateur en matière d'énergie, Todd Smith, a expliqué que le gouvernement devra d'abord renvoyer et remplacer les membres du conseil d'administration qui devront ensuite limoger le PDG. Il a par ailleurs admis ignorer combien le renvoi de Mayo Schmidt couterait alors que son contrat n'est pas public.

Un plan de réducation des factures?

Todd Smith a également affirmé que les conservateurs présenteront leur plan pour réduire les tarifs d'électricité à une date ultérieure.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) n'a cependant pas tardé à publier un communiqué jeudi après-midi pour dire que « Doug Ford n'a aucune idée de comment contrôler les factures d'électricité en hausse. En fait, si ses menaces de davantage de privatisation incluent l'électricité, il entrainera une hausse encore plus importante des factures et des salaires des dirigeants ».

Le porte-parole du NPD en matière d'énergie, Peter Tabuns ajoute que la seule façon de faire baisser le salaire « scandaleux » du PDG d'Hydro One est de nationaliser à nouveau la compagnie.

La province a partiellement privatisé le distributeur d'électricité, mais demeure l'actionnaire majoritaire d'Hydro One en détenant 49,9 % des parts.

« Andrea Horwath et le NPD ramèneront Hydro One dans les mains du secteur public et abaisseront les factures d'électricité d'environ 30 % pour tout le monde », ajoute-Peter Tabuns.

Le gouvernement libéral critiqué

Les tarifs d'électricité ont beaucoup augmenté ces dernières années entrainant une vague de critiques contre le gouvernement Wynne.

En octobre dernier, la province a lancé un plan pour réduire de 25 % la facture d'un foyer moyen par rapport au maximum atteint à l'été 2016.

Le gouvernement libéral s'est aussi engagé à maintenir l'augmentation du prix de l'électricité sous l'inflation pendant quatre ans, mais a admis qu'il augmentera de manière importante au cours des dix années qui suivront.

Doug Ford n'a pas manqué de critiquer les actions du gouvernement pendant la conférence de presse.

« La fête est finie avec l'argent des contribuables. Nous allons commencer à respecter les contribuables », a-t-il affirmé.

Plus d'articles