Retour

Dougald Lamont se distancie d'un magazine satirique où il a travaillé il y a 20 ans

Questionné sur son emploi au sein d'une revue polémique il y a 20 ans, le chef du Parti libéral du Manitoba a condamné certains contenus satiriques du magazine Frank. Dougald Lamont n'a toutefois pas exprimé de grands regrets quant à son embauche.

Un texte de Rémi Authier

Connu pour son contenu satirique, voire outrageux, Frank était bien connu dans le milieu politique d'Ottawa au cours des années 90. Il comprenait uniquement des articles anonymes dont certains flirtaient avec la limite de l'acceptable et pourraient être qualifiés de racistes ou sexistes.

Généralement, le magazine prenait pour cible les politiciens, les hommes d'affaires et les personnalités médiatiques : des gens considérés comme étant en position de pouvoir.

Dougald Lamont y a été journaliste et chef de bureau à Toronto de 1997 à début 1999, alors qu'il était dans la fin de sa vingtaine. Il affirme n'avoir jamais travaillé sur les articles satiriques et répète qu'il y travaillait uniquement à titre de journaliste.

Celui qui se présente dans la circonscription de Saint-Boniface dit ne pas se souvenir des articles satiriques du magazine et reconnait qu'il ne trouvait pas toujours comique ce qui y était écrit. Il affirme qu'il y avait une distinction très claire entre les personnes qui faisaient de la satire et celles qui faisaient du journalisme.

Dougald Lamont est toutefois hésitant à dire qu'il regrette d'avoir travaillé pour Frank. Il y a plusieurs endroits où je regrette d'avoir travaillé. C'est le passé, non? » dit-il. « J'ai appris, ou essayé d'apprendre le plus de bonnes leçons que je pouvais lorsque j'y travaillais.

Confronté à des exemples précis d'articles publiés lorsqu'il travaillait pour Frank et qui comprenaient des commentaires homophobes ou racistes, Dougald Lamont dit ne pas bien se souvenir du contenu de la publication. Je ne me souviens plus, je ne sais plus. Je ne me souviens pas de tout ce qui a été fait ou dit à l'époque par d'autres personnes qui travaillaient pour le magazine. J'écrivais mes choses.

Lorsqu'on lui demande directement s'il désavoue les commentaires déplacés et offensants du magazine, Dougald Lamont répond : oui.

CBC/Radio-Canada a fait parvenir au chef libéral une copie des éditions de Frank publiées entre 1996 et 1999. Il a décliné notre offre de préciser davantage son rôle au sein du magazine ou de commenter son contenu. Radio-Canada a aussi tenté de contacter le rédacteur en chef de la publication à l'époque où Dougald Lamont y travaillait, mais celui-ci n'était pas disponible pour répondre à nos questions.

« Ça requiert une explication »

Le professeur de journalisme à l'Université Carleton, Paul Adams, a pour sa part un souvenir plus clair de Frank. Cet ancien correspondant parlementaire et chef de bureau à Ottawa pour CBC, plus tard premier correspondant fédéral du Globe and Mail, porte un dur jugement sur le magazine.

Paul Adams reconnait que le magazine Frank avait parfois des primeurs qui étaient reprises par les grands médias et que certaines personnes qui y ont travaillé ont eu de brillantes carrières en journalisme. Il nomme par exemple le journaliste d'enquête primé du réseau CTV, Glen McGregor.

Le professeur de journalisme rappelle que le magazine a été souvent la cible de poursuites et qu'il en a perdu plusieurs. D'une certaine manière, "Frank" est le prédécesseur des trolls racistes qu'on voit sur les médias sociaux qui, lorsqu'on les confronte sur leur racisme ou leur misogynie, répondent "vous ne savez pas rire d'une blague?" , dit Paul Adams.

Selon lui, il est pertinent de soulever la question de la participation du candidat au magazine Frank. Il ajoute qu'il enseignerait à ses élèves qu'il s'agit d'une histoire politique d'intérêt.

Dougald Lamont dit qu'il a quitté le magazine peu de temps après la mort de son père, lorsqu'il a réalisé que les histoires du magazine Frank n'étaient pas drôles ou aussi efficaces qu'elles auraient pu l'être, et qu'il voulait passer à autre chose.

Plus d'articles