Retour

Doyen du conseil municipal de Montréal, Pierre Gagnier songe à un 3e mandat

Maire de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville depuis 2009, Pierre Gagnier réfléchit à son avenir politique. L'élu le plus âgé du conseil municipal, à 81 ans, est aussi l'un des membres les plus discrets d'Équipe Coderre, même s'il a plus d'expérience politique que nombre de ses collègues.

Un texte de Benoît Chapdelaine

Pierre Gagnier a siégé comme conseiller municipal de Cartierville de 1990 à 1998, d'abord avec le Parti municipal de Montréal, puis avec Vision Montréal, alors dirigé par Pierre Bourque. Voilà maintenant qu’il pourrait briguer un troisième mandat à la tête de l’arrondissement situé dans le nord de l’île.

« Mon coeur balance parce que j'ai fait deux mandats [comme maire] et puis peut-être qu'à 81 ou 82 ans, [je pourrais] dire : "Pierre laisse la place à d'autres". Mais, en même temps, je suis en bonne forme physique et j'aime bien ce que je fais, alors on va voir quand on arrivera au printemps [comment] les choses se décideront, ce que l'avenir nous réserve. »

Pierre Gagnier avait été élu à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville en 2009 avec Projet Montréal, mais il a démissionné de ce parti peu après pour siéger comme indépendant. Denis Coderre l'a recruté dans son équipe en 2013. Le parti du maire Coderre voudra-t-il renouveler l'expérience en 2017?

« On est encore un peu de bonne heure pour répondre honnêtement et clairement, dit Pierre Gagnier. Ce n'est pas que je cherche un faux fuyant... »

En fait, « le maire aura une discussion, en temps et lieu, avec chaque élu de son équipe quant à leur avenir politique, confirme Catherine Maurice, la directrice des communications de Denis Coderre. Puisque le maire n'a pas encore eu cette discussion avec M. Gagnier, rien n'est encore décidé. »

Interrogé sur ses principales réalisations depuis qu'il est maire, Pierre Gagnier mentionne entre autres le Parcours Gouin pour cyclistes et piétons, le long de la rivière des Prairies, dont un pavillon d'accueil qui sera inauguré au printemps, et la revitalisation de la rue Chabanel.

« Je suis un homme d'affaires »

Mais il est particulièrement fier d'avoir redressé les finances de l'arrondissement après une période trouble marquée par différents scandales, avant les élections de 2009. « Je suis un homme d'affaires et je suis content de dire qu'à Ahuntsic-Cartierville, il n'y a jamais eu de hausse ou de déficit ou de mauvaise surprise comme il y a eu quand je suis arrivé. Je pense que c'est une fierté », dit-il.

Pierre Gagnier, lui-même propriétaire d'une petite entreprise (Manitou Equipment), avait sollicité en 2014 des dons politiques à des entrepreneurs pour Équipe Denis Coderre, notamment aux propriétaires de Constructions Musto, qui avaient des projets dans l'arrondissement. Le parti avait alors déclaré que les dons avaient été faits en toute transparence et qu'ils respectaient les règles.

La seule conseillère de Projet Montréal dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, a décliné l'invitation à commenter la réflexion du maire Gagnier.

Pierre Gagnier est peut-être le maire d'arrondissement le plus âgé de Montréal, mais il devrait siéger pendant encore 12 ans pour égaler la marque de l'ancienne mairesse de Mississauga, Hazel McCallion. Celle-ci a quitté la vie politique en 2014, à l'âge de 93 ans.

Plus d'articles