Retour

Élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord : Jagmeet Singh dit que le NPD est la voix du Québec

Alors que la candidate du Bloc québécois n'a pas l'appui de l'exécutif régional et que l'ancien chef du parti Michel Gauthier est venu appuyer le candidat conservateur en début de semaine, le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, se présente comme la voix pour représenter les intérêts du Québec.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

En visite dans la région pour appuyer son candidat dans Chicoutimi-Le Fjord, le chef néo-démocrate soutient que son parti travaille pour le Québec, entre autres dans la défense de la culture québécoise dans le dossier de Netflix.

« Pendant notre congrès, on a parlé du fait qu’il n’y a pas de reconnaissance dans notre constitution de notre pays du Québec », ajoute le chef du NPD.

Le candidat néo-démocrate Éric Dubois estime que l’ancien bloquiste Michel Gauthier se trompe en appuyant le conservateur Richard Martel. Selon lui, le parti est toujours dans la continuité de Stephen Harper, ce qu’il déplore.

Jagmeet Singh appuie le projet de douanes à Bagotville

Questionné par Radio-Canada sur le projet de douanes à Bagotville, le chef du NPD n’a pas hésité à donner son appui à cette idée.

« Nous sommes d’accord. Nous sommes pour ça. Il y a une belle région avec le tourisme. On peut encourager plus de tourisme ici et ça c’est quelque chose qui peut aider la région », a-t-il affirmé.

Pas de perte d’emplois avec une seule déclaration d’impôts, affirme Singh

Par ailleurs, il a aussi défendu le projet de déclaration d’impôts uniques. Même si le dossier ne touche pas Chicoutimi-Le Fjord directement, mais bien la circonscription voisine, celle de Jonquière, il a commenté le dossier.

Pas question que des emplois disparaissent au Centre de données fiscales de Jonquière, affirme-t-il. La députée de Jonquière, Karine Trudel, étudie le dossier.

« On veut garder les bonnes jobs. On ne veut pas faire de décisions qui peut menacer les bonnes jobs qui existent ici. Je sais que le centre fiscal c’est très important ici », de dire le chef du NPD.

Une quatrième campagne pour Éric Dubois

Éric Dubois en est à sa quatrième campagne avec le NPD dans la région. Il sent une grande ouverture pour les idées de son parti.

« On a une écoute, une écoute qu’on n’avait pas au début des années 2000 au moment où le NPD n’était pas connu. Évidemment, il y a eu tout le travail de Jack [Layton], il y a eu le travail de Thomas [Mulcair] et là, il y a le travail de Jagmeet pour faire connaître les enjeux du NPD. C’est un travail que je reprends moi sur le terrain », dit-il.

Il a déjà rencontré beaucoup de citoyens, d’entreprises et d’organismes au cours des dernières semaines et il assure qu’il augmentera la cadence avant l’élection du 18 juin.

« Les gens me connaissent, les gens savent que je suis un intervenant qui connaît ses dossiers dans la région. Moi, je suis extrêmement optimiste pour la suite des choses », conclut-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité