Retour

Élections fédérales : le néo-démocrate Pat Martin s'excuse pour des propos grossiers

Le député néo-démocrate en fonction de la circonscription de Winnipeg-Centre, Pat Martin, s'est excusé dimanche soir pour avoir utilisé un langage grossier au cours de la dernière semaine dans le cadre de la campagne électorale.

Il a publié un message sur son site web officiel ainsi que sur sa page Facebook afin de demander au public et à ses adversaires offusqués de la pardonner.

« Au cours des derniers jours, j'ai tenu des propos immodérés, ce que je regrette, a-t-il écrit. Je souhaiterais présenter mes excuses les plus sincères à mes collègues candidats ainsi qu'à toute personne qui serait choquée par le ton ou le contenu de ces propos. »

« J'espère que nous pourrons passer outre tout cela et retourner à des discussions saines sur les questions qui touchent les électeurs de Winnipeg-Centre. »

Lors d'un débat qui a eu lieu le 16septembre au centre commercial Place Portage, Pat Martin a traité à plusieurs reprises le candidat du Parti vert Don Woodstock de « fils de pute » (son of a bitch).

Le néo-démocrate, qui représente la circonscription de Winnipeg-Centre depuis 1997, a aussi lancé d'autres injures à M. Woodstock durant le débat, mais ils n'ont pas été captés clairement par les microphones.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair a affirmé être plus ou moins préoccupé par les propos de M. Martin lorsqu'il a été questionné à ce sujet par les journalistes plus tard la semaine dernière.

M. Mulcair a ajouté, cependant, qu'il est important que tous les candidats portent attention à leur langage afin de se respecter.

Plus d'articles

Commentaires