Retour

Élections municipales 2017 : les candidats à la ligne de départ

La période de mise en candidature pour les élections municipales s'est terminée le 6 octobre et des pancartes électorales sont maintenant installées un peu partout dans la province. Quelques candidats ont manifesté leur désir de briguer les suffrages dans leur municipalité.

Un texte de Marie-Christine Rioux

Plusieurs courses et enjeux sont à surveiller au cours de la campagne électorale. Voici une liste non exhaustive, mais tout de même élaborée, des enjeux prioritaires des principales municipalités nord-côtières.

Baie-Comeau

Deux candidats souhaitent accéder au poste de maire à Baie-Comeau :

  • Yves Montigny, conseiller municipal
  • Yvon Boudreau, conseiller municipal

Sept-Îles

Deux candidats s’affrontent dans la course à la mairie de Sept-Îles :

  • Réjean Porlier, maire sortant
  • Russel Tremblay, directeur adjoint et commissaire aux infrastructures stratégiques à Développement économique Sept-Îles

Le maire Porlier a été élu face à quatre opposants en 2013. Il avait alors remporté le siège de maire avec seulement 29% des voix.

Baie-Trinité

Le poste de maire est vacant à Baie-Trinité. Le maire élu en 2013, Denis Lejeune, a démissionné en août dernier. En juillet 2015, il avait été reconnu coupable d’agression sexuelle à l’endroit d’une employée municipale.

Denis Lejeune a tout de même continué à exercer ses fonctions de maire pendant près d’un an après avoir été reconnu coupable. Cette décision a été décriée par plusieurs personnes, dont la ministre de la Condition féminine Lise Thériault et des groupes de protections des victimes d’actes criminels.

Jusqu’à maintenant, deux candidats ont annoncé leurs intentions de briguer la mairie :

  • Victor D'Amours, maire par intérim sortant
  • Marc Tremblay, nouvellement retraité d'Hydro-Québec

Forestville

La mairesse sortante Micheline Anctil est réélue sans opposition pour un troisième mandat. Elle se présente, avec une équipe de candidats aux postes de conseillers municipaux, sous la bannière de l'équipe Anctil.

Fermont

Le maire sortant, Martin St-Laurent obtient un deuxième mandat sans avoir à faire de campagne électorale. Il avait déjà été élu sans opposition en octobre 2014.

La mairesse élue lors du scrutin de 2013, Lise Pelletier, a décidé de quitter la vie politique en juin 2014 en invoquant des raisons familiales.

Elle occupait les fonctions de mairesse depuis 2003.

Port-Cartier

Deux candidats sont en lice pour la mairie de Port-Cartier :

  • Violaine Doyle, mairesse sortante
  • Alain Thibault, conseiller municipal

La mairesse sortante, Violaine Doyle, devra défendre son bilan devant son adversaire Alain Thibault qui souhaite, notamment, optimiser la gestion de la ville et assainir le climat de travail avec les employés municipaux.

Violaine Doyle tentera d’obtenir un second mandat à la tête de la municipalité.

Havre-Saint-Pierre

Le maire sortant Berchmans Boudreau est réélu sans opposition pour un troisième mandat à la tête de Havre-Saint-Pierre.

En 2013, il avait été élu par une très mince majorité de trois voix face à son opposant de l’époque, Théoharris Ganas.

Tadoussac

Ken Gagné fera face à Charles Breton, le directeur général du Festival de la Chanson de Tadoussac.

Anticosti

À Anticosti, le maire sortant, John Pineault, élu depuis avril 2016 a été réélu sans opposition.

Il avait remporté la dernière élection avec 74 votes, alors que son seul opposant, Stéfan Tremblay, en a obtenu 66.

Stéfan Tremblay avait assuré l'intérim à la mairie depuis la démission de Jean-François Boudreault, le maire élu à l'issue des élections municipales de 2013.

John Pineault se positionne contre le développement pétrolier sur l'île. Il souhaite faire de l'île d'Anticosti un élément du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Blanc-Sablon

Deux candidates se sont prononcées pour remplacer le maire sortant Armand Joncas : 

  • Jocelyne Hobbs, adjointe à la direction du Centre de santé de la Basse-Côte-Nord
  • Wanda Beaudoin, gestionnaire responsable des programmes de la clientèle au Centre de santé de la Basse-Côte-Nord

Jocelyne Hobbs se présente à la mairie pour une seconde fois après avoir terminé deuxième, derrière Armand Joncas, aux élections municipales de 2013. Mme Jobbs croit que les élus n'ont pas livré la marchandise au cours de quatre dernières années.

Son opposante dans la course à la mairie, Wanda Beaudoin, souhaite plutôt s'inscrire dans la continuité du travail des élus sortants.

Près du quart des postes de maires et de conseillers sur la Côte-Nord sont brigués par des femmes.

Plus de 45 % des maires de la Côte-Nord ont été élus sans opposition.

Plus d'articles

Commentaires