Retour

Élections municipales 2017 : les candidats sur la ligne de départ

La période de mise en candidature pour les élections municipales s'est ouverte le 22 septembre et des pancartes électorales sont maintenant installées un peu partout dans la province. Quelques candidats ont manifesté leur désir de briguer les suffrages dans leur municipalité.

Un texte de Marie-Christine Rioux

Plusieurs courses et enjeux sont à surveiller au cours de la campagne électorale. Voici une liste non exhaustive, mais tout de même élaborée, des enjeux prioritaires des principales municipalités bas-laurentiennes.

Rimouski

À Rimouski, il s’agit de la première véritable course électorale depuis 12 ans. L’ancien maire Éric Forest, nommé sénateur en cours de mandat, était reporté au pouvoir depuis 2005.

Les élus municipaux ont choisi leur collègue Marc Parent, alors conseiller municipal du district du Bic, pour remplacer Éric Forest.

La campagne électorale risque d’être mouvementée à Rimouski puisque six candidats ont annoncé leur intention de briguer les suffrages pour le poste de maire :

  • Pierre Chassé, conseiller municipal du district d’Arthur-Buies
  • Djanick Michaud, entrepreneur et éleveur canin
  • Marc Parent, maire sortant
  • Jean Richard, ex-gestionnaire et musicien
  • Frédéric Rioux, inspecteur en bâtiment et président de l’association régionale de la CAQ
  • Gilles Thériault, ancien conseiller municipal

Deux autres personnes, Chantale Pilon, présidente de la Chambre de commerce, et Rodrigue Joncas, conseiller du district de Nazareth et ancien maire de Gaspé, avaient également annoncé leur candidature avant de la retirer.

La candidature du maire sortant Marc Parent a créé des rebondissements. Il s’est fait accuser sur les médias sociaux de ne pas avoir tenu parole. M. Parent avait promis aux autres conseillers municipaux qu’il ne briguerait pas la mairie lors des élections actuelles, lorsqu’il a été choisi pour remplacer Éric Forest.

M. Parent a toutefois pris goût au travail de maire et a décidé de plonger dans la course, malgré l’engagement qu’il avait pris. Quelques jours avant d’annoncer officiellement sa candidature, le maire sortant avouait se sentir libéré de son engagement pris auprès des conseillers.

Rivière-du-Loup

Une course à trois se dessine à Rivière-du-Loup. Deux personnes ont déposé leur candidature jusqu’à maintenant :

  • Pierre Lévesque, directeur général de Rivière-du-Loup en spectacles
  • Sylvie Vignet, conseillère municipale du district de La Plaine

Le maire sortant Gaétan Gamache n’a pas encore annoncé officiellement s'il tentera de se faire élire pour un second mandat, mais tout porte à croire qu’il le fera.

S’il confirme sa place à la ligne de départ, Gaétan Gamache pourrait provoquer quelques remous dans la campagne électorale. En effet, certains conseillers l’ont accusé de manquer de transparence au cours de son mandat et il pourrait être critiqué sur ce point par ses adversaires.

La Pocatière

Une lutte à deux semble se dessiner à La Pocatière :

  • Sylvain Hudon, maire sortant
  • Luc Pelletier, agent de développement commercial et touristique

Le maire sortant, Sylvain Hudon, tentera d’obtenir un troisième mandat.

Témiscouata-sur-le-Lac

Deux candidats briguent les suffrages à la mairie de Témiscouata-sur-le-Lac :

  • Gilles Garon, maire sortant
  • Guy Morneau, retraité

Le maire sortant, Gilles Garon, tentera d’obtenir un quatrième mandat.

Trois-Pistoles

Pour le moment, seul le maire sortant de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, est sur la ligne de départ pour la course à la mairie. Il tentera d’obtenir un cinquième mandat.

Mont-Joli

Deux candidats tenteront donc de succéder à la mairesse sortante Danielle Doyer :

  • Jacques Dumas, conseiller municipal du district 5
  • Martin Soucy, policier à la Sûreté du Québec

Quant à elle, Danielle Doyer a décidé de quitter la vie politique.

La période de mise en candidature se poursuit jusqu’au 6 octobre. C’est à cette date que les maires élus par acclamation seront connus.

Les noms des maires des municipalités dans lesquelles plusieurs personnes s’affrontent pour ce poste seront dévoilés le 5 novembre, à l’issue du scrutin.

Avec la collaboration de Denis Leduc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine