Retour

Élections municipales 2017 : plusieurs courses à surveiller en Abitibi-Témiscamingue

C'est le dernier jour de campagne à la veille des élections municipales au Québec. Après un marathon de six semaines, les électeurs sont conviés aux urnes dimanche dans plus de mille villes et municipalités.

En Abitibi-Témiscamingue, des luttes sont à surveiller dans plusieurs villes.

À Témiscaming, deux candidats sont en lice pour la mairie.

La citoyenne Ginette Vaillancourt affronte le conseiller sortant Yves Ouellet pour remplacer la mairesse Nicole Rochon.

À Amos, le maire sortant Sébastien d'Astous affronte Robert Audette.

Jean-Maurice Matte qui est maire de Senneterre depuis 15 ans affrontera Simon Roy, conseiller municipal depuis 8 ans.

À Rouyn-Noranda, le maire sortant Mario Provencher affronte les conseillers sortants, Philippe Marquis et Diane Dallaire.

Vuyani Gxoyiya et Richard St-Michel qui avaient participé à l'élection municipale de 2013 tenteront également leur chance pour une deuxième fois.

Dans l'est du Témiscmaingue, l’élection à Laforce constitue un cas particulier puisque 5 candidats sont dans la course dans la petite municipalité.

Pour l'élection à la préfecture du Témiscamingue, quatre candidats sont dans la course.

Il s'agit de l’ancien maire de Ville-Marie Bernard Flébus, le commissaire scolaire Rénald Baril, l’ancienne présidente de Solidarité rurale Claire Bolduc et l’ex-conseiller municipal Gilles Lepage.

En Abitibi-Témiscamingue, 42 municipalités ont vu leur maire élu sans opposition, après la fin de la période de mise en candidature en octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine