Retour

Élections municipales 2017 : plusieurs courses à surveiller en Abitibi-Témiscamingue

C'est le dernier jour de campagne à la veille des élections municipales au Québec. Après un marathon de six semaines, les électeurs sont conviés aux urnes dimanche dans plus de mille villes et municipalités.

En Abitibi-Témiscamingue, des luttes sont à surveiller dans plusieurs villes.

À Témiscaming, deux candidats sont en lice pour la mairie.

La citoyenne Ginette Vaillancourt affronte le conseiller sortant Yves Ouellet pour remplacer la mairesse Nicole Rochon.

À Amos, le maire sortant Sébastien d'Astous affronte Robert Audette.

Jean-Maurice Matte qui est maire de Senneterre depuis 15 ans affrontera Simon Roy, conseiller municipal depuis 8 ans.

À Rouyn-Noranda, le maire sortant Mario Provencher affronte les conseillers sortants, Philippe Marquis et Diane Dallaire.

Vuyani Gxoyiya et Richard St-Michel qui avaient participé à l'élection municipale de 2013 tenteront également leur chance pour une deuxième fois.

Dans l'est du Témiscmaingue, l’élection à Laforce constitue un cas particulier puisque 5 candidats sont dans la course dans la petite municipalité.

Pour l'élection à la préfecture du Témiscamingue, quatre candidats sont dans la course.

Il s'agit de l’ancien maire de Ville-Marie Bernard Flébus, le commissaire scolaire Rénald Baril, l’ancienne présidente de Solidarité rurale Claire Bolduc et l’ex-conseiller municipal Gilles Lepage.

En Abitibi-Témiscamingue, 42 municipalités ont vu leur maire élu sans opposition, après la fin de la période de mise en candidature en octobre.

Plus d'articles

Commentaires