Retour

Élections municipales : Labeaume défendra les enjeux reliés à la protection de l'eau

Le maire de Québec, Régis Labeaume, souhaite que les enjeux reliés à la protection des sources d'eau potable et du fleuve Saint-Laurent soient au cœur de la prochaine campagne électorale.

Devant la Table de concertation régionale pour la gestion du fleuve Saint-Laurent, M. Labeaume a affirmé qu'il souhaitait « faire un débat public » autour de plusieurs enjeux reliés à l'eau dans la région de Québec.

« Je vais proposer aux citoyens de Québec tout d’abord mon projet de rivières en milieu urbain. [...] Et je vais aller chercher un mandat auprès des gens de Québec pour [mieux protéger] le fleuve Saint-Laurent », a-t-il déclaré.

Le mandat actuel de M. Labeaume a été marqué par des batailles avec certains élus de la périphérie de Québec pour freiner le développement dans les bassins versants. Le maire veut un nouveau mandat de la population pour imposer « des mesures plus radicales ».

Débattre du fleuve

Régis Labeaume estime qu'il est temps de « débattre publiquement du fleuve Saint-Laurent ». « Si nous, les politiciens, on n'en débat pas, on va encore longtemps prendre le fleuve pour acquis », a-t-il déclaré.

L'actuel maire de Québec a affirmé qu'il souhaitait protéger le fleuve Saint-Laurent de la carpe asiatique, ce poisson ravageur qui bouleverse les écosystèmes.

Selon lui, la propagation de ce poisson pourrait « compromettre sérieusement » la santé du fleuve. Actuellement, « personne ne s'en préoccupe », a-t-il dit.

Régis Labeaume a aussi profité de l’occasion pour réitérer son désir de voir la promenade Samuel-de-Champlain s’étendre sur 24 km entre le pont de Québec et le pont de l'île d’Orléans.

« Nos accès au fleuve font le bonheur de toute la population, a-t-il lancé. Je vais aller chercher un mandat de la population afin que ça se réalise dans un temps très déterminé. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine