Retour

Élections municipales : le DGEQ tarde à effectuer certains remboursements

Des candidats aux dernières élections municipales à Drummondville affirment que le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) tarde à traiter leurs réclamations de dépenses électorales.

Lors des dernières élections municipales, qui ont eu lieu en novembre 2017, Roger Toupin a agi à titre d'agent officiel, et ce, bénévolement. Il affirme avoir soumis son rapport complet à la Ville de Drummondville, qui l'a jugé conforme. Pourtant, il n'a toujours pas reçu le remboursement de ses dépenses de la part du DGEQ, qui s'élèvent à environ 1000 $.

Roger Toupin déplore devoir éponger les frais d'intérêts et de gestion du compte de banque de sa candidate qui doit demeurer ouvert. « Il n'y a rien de réglé, on accumule les frais de nos poches personnelles. Le prêt personnel qui a été fait, je n'ai pas d'argent pour le payer », explique-t-il.

La Ville de Drummondville confirme que 18 candidats, dont M. Toupin, sont dans cette situation. Une résolution a été adoptée lors du dernier conseil municipal pour demander au DGEQ d'accélérer le pas dans ce dossier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces