Retour

Élections partielles : le Parti saskatchewanais trois fois vainqueur

Sans grande surprise, le Parti saskatchewanais a remporté, jeudi, les trois élections partielles qui avaient lieu en Saskatchewan dans les circonscriptions de Kindersley, Melfort et Swift Current.

À peine une heure après la fermeture des bureaux de scrutin, les candidats du parti au pouvoir étaient bien en avance sur leurs adversaires.

Ken Francis succède à l’ancien député de Kindersley et ministre de l’Économie de la Saskatchewan, Bill Boyd. Ce dernier a démissionné de son poste et a été exclu du Parti saskatchewanais en septembre 2017. Il a plaidé coupable à des accusations de violations environnementales concernant la modification des terres de la Couronne près d’Eston.

Le précédent député de Melfort, Kevin Phillips, est mort subitement en novembre 2017. Il y représentait le Parti saskatchewanais depuis 2011 et avait été réélu en 2016.

Everett Hindley prend le relai de Brad Wall, ancien député de Swift Current et premier ministre de la Saskatchewan. Il a quitté la vie politique en janvier. Brad Wall avait été élu pour la première fois à Swift Current en 1999 et avait obtenu la faveur des électeurs à quatre reprises par la suite.

C’est dans cette circonscription que la lutte a été la plus serrée avec un écart de 2533 voix.

Il était possible de voter par anticipation jusqu’au 27 février dans les trois circonscriptions. C’est ce qu’ont choisi de faire environ 1200 électeurs à Melfort et à Kindersley, et 1600 électeurs, à Swift Current.

Plus d'articles