Retour

Elizabeth May plaide pour des députés verts dans un gouvernement minoritaire

La chef du Parti vert affirme que la présence de députés de sa formation politique à la Chambre des communes pourrait changer la donne dans un gouvernement minoritaire, en faisant fi des lignes de parti qui caractérisent le système politique canadien.

« Je sais qu'il peut y avoir du cynisme dans la population, que l'on dit que les verts peuvent proposer n'importe quoi parce qu'Elizabeth May ne sera pas première ministre », a dit la chef du Parti vert, en marge d'une annonce sur le logement faite mardi à Burnaby, en Colombie-Britannique.

« Mais laissez-moi rappeler à tout le monde que le Canada n'organise pas des élections pour choisir un premier ministre », a-t-elle affirmé. « Nous avons des élections pour choisir les meilleurs députés possibles pour la population du Canada ».

La chef des verts estime qu'il est « probable » que le prochain gouvernement ne dispose pas d'une majorité au Parlement, une perspective appuyée par des projections de sièges effectuées par CBC et le Globe and Mail, à partir d'une multitude de sondages récents.

Selon elle, l'élection de députés verts pourrait faire pencher la balance « entre des querelles hargneuses ou des chicanes mesquines et partisanes et un Parlement qui accomplit des choses pour les Canadiens ».

Parmi ces sujets se trouvant tout en haut de la liste des priorités des verts, Mme May énumère l'urgence d'agir pour contrer les changements climatiques ainsi que des mesures pour éliminer la pauvreté.

« Ces enjeux seront abordés quand des députés verts élus pour faire fi des lignes de parti s'assureront qu'un Parlement qui serait marqué par des querelles pendant deux ans deviendrait un Parlement productif et marqué par la collaboration pendant quatre ans », a-t-elle dit.

Le programme du Parti vert en matière de logement social et abordable prévoit une série de mesures pour les aînés, les Premières Nations et les itinérants chroniques, et vise à faire du Canada un chef de file mondial en matière d'efficacité énergétique. L'objectif ultime est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % d'ici 2030.

Les verts récoltent environ 5 % des intentions de vote au Canada, mais le Parti est un joueur non négligeable en Colombie-Britannique. Selon un sondage Insight West publié mardi, les verts y récoltent 12 % des appuis, voire 32 % sur l'île de Vancouver, ce qui les place à sept points de pourcentage des néo-démocrates, qui sont en tête.

Le Parti croit notamment aux chances de Claire Martin, une météorologue qui a travaillé pendant de nombreuses années au bulletin de fin de soirée que diffuse CBC dans la province. Mme Martin se présente dans la circonscription de Vancouver-Nord.

Plus d'articles

Commentaires