Retour

Emprunt de 26 M$ pour Well Inc. : les citoyens veulent plus de transparence

Des citoyens sont allés signer le registre, lundi, concernant le règlement d'emprunt de 26 millions de dollars de la Ville de Sherbrooke pour le projet Well Inc.

Impossible de savoir combien de personnes se sont présentées à l'hôtel de ville pour signer le registre, mais lors du passage de Radio-Canada Estrie, les opposants étaient peu nombreux. Ceux rencontrés déploraient le « peu d'information obtenue sur le projet Well inc. » et la plupart « s'attendaient à plus de transparence du nouveau conseil municipal ».

« C'est du pareil au même, M. Lussier, je suis tellement déçue. Je lui avais donné la main, j'avais voté pour lui », a déploré une dame rencontrée à l'hôtel de ville lundi. « Un emprunt de 26 millions de dollars, ça semble un peu caché, nébuleux. Ce n'est pas ce que nous avait dit le nouveau maire », a ajouté un autre citoyen.

Des conseillers municipaux, dont Pierre Tremblay et Pierre Avard, ont déploré publiquement le processus de ce registre. « Le nombre de signatures requises est mirobolant. Dans le contexte où il y aura encore à des gens en vacances, j'aimerais vous dire que ce sera possible. Mais ça va demander au-delà de 1500 signatures par jour, ça va être très difficile de les obtenir », avait dit M. Tremblay.

Sa collègue Annie Godbout est plus nuancée. Selon elle, les questions des citoyens sont légitimes puisqu'il est vrai qu'il y a peu d'information de divulguée actuellement. Il y a encore beaucoup de données qui sont confidentielles, mais elle affirme « qu'il faut laisser une chance au projet, laisser la chance aux élus de réfléchir un peu plus longuement puisque la priorité demeure la revitalisation du centre-ville ».

De son côté, le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, n'a pas voulu commenter la tenue de ce registre lundi. Selon les informations obtenues, il le fera mardi.

Consultation citoyenne

La conseillère du district du Carrefour, Évelyne Beaudin a annoncé qu'elle organisait une consultation citoyenne sur le projet Well inc. le 18 janvier prochain. « Le but n'est pas d'en faire la promotion, mais de vous l'expliquer, vous informer pour que vous compreniez c'est quoi Well Inc. Après, j'aimerais savoir ce que vous en pensez », a-t-elle expliqué dans une vidéo disponible sur sa page Facebook.

La rencontre aura lieu à la galerie d'art Irisium à 17 h 30.

Les opposants ont jusqu'au 12 janvier prochain pour signer le registre. Au total, 8702 citoyens doivent le signer pour que la Ville tienne un référendum ou revoit le projet. Le nombre de signatures requis dans le registre est déterminé par la législation provinciale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards