Retour

Entreprises et syndicats font toujours vivre les partis politiques

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a reçu plus de contributions que le Parti libéral au cours de la dernière campagne électorale, selon les rapports publiés par Elections BC. Les dons des entreprises et des syndicats constituent toujours près de la moitié des fonds recueillis par les deux plus grands partis politiques de la Colombie-Britannique.

Selon les chiffres fournis par les partis politiques, le NPD a reçu 9 442 746,30 $ entre le 1er janvier et le 9 mai 2017, alors que les libéraux ont recueilli 7 934 581 $.

En revanche, les libéraux ont dépensé 13 596 359 $ contre 7 908 697,50 $ pour le NPD. Le Parti vert a quant à lui reçu 869 308,78 $, alors qu’il en a dépensé 904 875,94.

Appui populaire et corporatif

Si les dons d’entreprises et de syndicats ont fait couler beaucoup d’encre en campagne électorale, ils demeurent la grande source de revenus des deux principaux partis.

Alors que le Parti vert a renoncé à toute autre source de financement que les dons des particuliers, tant les libéraux que les néo-démocrates ont trouvé la majeure partie de leur argent ailleurs.

Chez les libéraux, les entreprises comptent pour près de 55 % des revenus de campagne. Pour le NPD, ce sont plutôt les syndicats qui ont donné, représentant plus du tiers des revenus.

La situation pourrait toutefois changer. John Horgan s’est engagé à réglementer le financement des partis politiques lors de la campagne électorale. Il en a fait l’une des priorités du gouvernement lors de la rentrée parlementaire.

Il reste que l’appui populaire, seule source de revenus des verts, représente près de la moitié des revenus des néo-démocrates, alors qu’il ne compte que pour un tiers des ressources libérales.

Le NPD demeure le grand gagnant au chapitre des dons de moins de 250 $ avec 1 596 783,57 $ contre 560 694 $ pour les libéraux et 350 759,71 $ pour les verts.

La publicité reste le plus grand investissement

Du point de vue des dépenses, la palme revient à la publicité. Le Parti libéral a investi 3 040 165,89 $, alors que le NPD a dépensé 2 470 633,64 $ et le Parti vert 142 887,09 $.

Viennent ensuite les frais de déplacement avec près de 900 000 $ pour les libéraux, plus de 500 000 $ pour le NPD et près de 21 500 $ pour le Parti vert.

Enfin, les néo-démocrates ont dépensé près du double comparé aux libéraux en matière de salaires, avec près de 500 000 $.

Plus d'articles

Commentaires