Retour

Environ 30 étudiants de l'Î.-P.-É. affectés par le décret anti-immigration de Trump

Environ 30 étudiants étrangers de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard (UPEI) sont affectés par le décret sur l'immigration du président des États-Unis, Donald Trump, selon un porte-parole de l'institution.

Ces étudiants ne pourront pas voyager aux États-Unis pour visiter leur famille ou participer à des conférences académiques, explique l'agent de communication de l'université, Dana Kenny.

Le décret signé par Donald Trump vendredi bannit l'accès au territoire américain aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane pendant 90 jours. Il bloque également pendant 120 jours l'accueil de tout réfugié aux États-Unis et suspend à une date ultérieure l'accueil de tous les réfugiés syriens.

Tristesse sur le campus

Les réactions des étudiants à ce décret présidentiel sont variées, mais « un sentiment de tristesse fait consensus », indique Dana Kenny.

L'université offre du soutien personnalisé aux étudiants, aux employés, aux professeurs et aux diplômés. L'aide est principalement d'ordre psychologique, mais les intervenants se concentrent également à trouver des solutions pour éviter que les étudiants touchés soient pénalisés.

« L'université pourrait par exemple aider un étudiant interdit d'accès aux États-Unis en organisant une conférence téléphonique pour éviter qu'il rate l'événement en sol américain », explique-t-il.

L'UPEI dénonce le décret

L'université est préoccupée par la situation qui va, juge-t-elle, à l'encontre de la liberté d'expression.

« Nous sommes solidaires en partageant la consternation des universités à travers le Canada et nous dénonçons ce décret présidentiel », Dana Kenny.

Plus d'articles